Programmation

 

Découvrez la liste des films programmés au Fema 2021. La liste complète des films sera en ligne à partir du 18 mai.

Hommages

Xavier Beauvois (Cinéaste, France)

Après Des hommes et des dieux, le cinéaste que Jean Douchet annonçait comme un héritier de Jean Renoir ou Maurice Pialat sera à La Rochelle pour présenter l’intégrale de ses films dont le superbe Albatros, en avant-première, le 27 juin.

Nord (1991)
N’oublie pas que tu vas mourir (1995)
Selon Matthieu (2000)
Le Petit Lieutenant (2005)
Des hommes et des dieux (2010)
La Rançon de la gloire (2015)
Les Gardiennes (2017)
Albatros (2021)

Joana Hadjithomas & Khalil Joreige (Cinéastes, Liban)

L’œuvre hybride, riche et multiforme des artistes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige questionne aussi bien la fabrication des images que l’histoire politique de leur pays. Ils viendront présenter, entres autres, leur dernier film, Memory Box, en avant-première.

Autour de la maison rose (1999)
Cendres (cm, 2003)
A Perfect Day (2005)
Open the Door, Please (cm, 2006)
Je veux voir (2007)
The Lebanese Rocket Society (doc, 2012)
Memory Box (2021)

Radu Jude (Cinéaste, Roumanie)

Figure incontournable du nouveau cinéma européen, Radu Jude, dont le dernier film Bad Luck Banging or Loony Porn a remporté l’Ours d’or à la Berlinale 2021, nous présentera l’intégrale de sa filmographie oscillant entre fiction et documentaire.

La Lampe au chapeau (cm, 2006)
Alexandra (cm, 2006)
In the Morning (cm, 2007)
La Fille la plus heureuse du monde (2009)
A Film For Friends (2011)
Papa vient dimanche (2012)
L’Ombre d’un nuage (cm, 2013)
It Can Pass Through the Wall (cm, 2014)
Aferim ! (2015)
Cœurs cicatrisés (2016)
The Dead Nation (doc, 2017)
The Marshal’s Two Executions (cm, doc, 2018)
Peu m’importe si l’Histoire nous considère comme des Barbares (2018)
Uppercase Print (2020)
The Exit of the Trains (coréal. Adrian Cioflâncă, 2020)
Journal confiné (cm, doc, 2020)
Bad Luck Banging or Loony Porn (2021)

Gabriel Yared (Compositeur, france)

Avec les magnifiques partitions du Patient anglais, du Talentueux Mr Ripley d’Anthony Minghella, ou encore d’Adieu Bonaparte de Youssef Chahine, ce compositeur cosmopolite a acquis une renommée internationale. Il donnera, le 4 juillet, une leçon de musique animée par Stéphane Lerouge.

Adieu Bonaparte Youssef Chahine (Égypte/France, 1985)
Le Talentueux Mr Ripley Anthony Minghella (États-Unis, 1999)
Bandes originales : Gabriel Yared Pascale Cuenot (France, 2007)

Rétrospectives

Roberto Rossellini (Italie, 1906-1977)

En collaboration avec Bac Films, la Cineteca di Bologna et Il Cinema ritrovato

Maître du néoréalisme italien dont la filmographie, traversant cinquante ans de l’histoire du XXe siècle, n’a rien perdu de sa modernité. L’un de ses chefs-d’œuvre, Europe 51, a inspiré l’affiche de cette édition. Cette rétrospective sera accompagnée chaque jour par un critique lors d’un « Parcours Rossellini ».

Rome, ville ouverte (1945)
Païsa (1946)
Allemagne année zéro (1947)
L’Amore (1948)
Stromboli (1949)
La Machine à tuer les méchants (1952)
Europe 51 (1952)
Voyage en Italie (1953)
Où est la liberté ? (1953)
La Peur (1954)
Le Général della Rovere (1959)
Inde, terre mère (1959)
Vive l’Italie (1960)
La Prise de pouvoir par Louis XIV (1966)

La Force et la raison Emidio Greco (doc, 1971)
Mon père a cent ans Guy Maddin (cm, doc, 2005)
La Dernière Utopie : la télévision selon Rossellini Jean-Louis Comolli (doc, 2006)
La Passion d’Anna Magnani Enrico Cerasuolo (doc, 2019)

ROBERTO GAVALDÓN (MEXIQUE, 1909-1986)

En collaboration avec Les Films du Camélia

Surnommé le « roi du mélodrame », il est l’un des pionniers de l’âge d’or du cinéma mexicain. Ses personnages tourmentés en proie aux sentiments les plus ardents allant jusqu’à l’obsession et la révolte, et son style inspiré du film noir américain en font un grand peintre de la passion.

Double destinée (1946)
La Déesse agenouillée (1947)
Mains criminelles (1950)
La Nuit avance (1951)
Jours d’automne (1962)

René Clément (France, 1913-1996)

En partenariat avec la Fondation René Clément et en collaboration avec l’ADRC

Célèbre pour Jeux interdits et Plein Soleil et souvent présenté dans la presse italienne comme « le Rossellini français », ce cinéaste novateur a fait tourner les plus grands acteurs de son époque (Alain Delon, Jane Fonda, Jean Gabin, etc.). Son oeuvre est à redécouvrir avec notamment la copie restaurée du Jour et l’heure avec Simone Signoret ou Monsieur Ripois avec Gérard Philipe.

César chez les Gaulois (cm, 1931)
Soigne ton gauche (cm, 1936)
L’Arabie interdite (cm, 1938)
La Bièvre fille perdue (cm, 1939)
Ceux du rail (cm, 1942)
Bataille du Rail (1946)
La Grande Pastorale (cm, 1947)
Les Maudits (1947)
Au-delà des grilles (1949)
Jeux interdits (1952)
Monsieur Ripois (1954)
Gervaise (1956)
Plein Soleil (1960)
Quelle joie de vivre (1961)
Le Jour et l’heure (1962)
Les Félins (1964)

Maurice Pialat (France, 1925-2003)

En collaboration avec Capricci Films et l’ADRC

Après la présentation en 2005 de La Maison des bois et des courts métrages de Maurice Pialat, le Fema présente les 10 longs métrages, tous restaurés, de ce cinéaste inclassable, peintre de l’enfance, la jeunesse ou l’amour, chez qui la quête obstinée de la vérité humaine à la fois douloureuse et miraculeuse a bien souvent atteint la grâce.

L’Enfance nue (1968)
Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)
La Gueule ouverte (1974)
Passe ton bac d’abord (1978)
Loulou (1980)
À nos amours (1983)
Police (1985)
Sous le soleil de Satan (1987)
Van Gogh (1991)
Le Garçu (1995)

Sous le soleil de Pialat William Karel (doc, 2021)

Cinéma muet

l’enfance DANS TOUS SES ÉTATS

En collaboration avec Lobster Films

Huit chefs-d’oeuvre du cinéma muet des années 20 sur le thème de l’enfance

L’Enfant de Paris Léonce Perret (France, 1913)
Le Kid Charlie Chaplin (États-Unis, 1921)
Visages d’enfants Jacques Feyder (France/Suisse, 1923)
Pierrot, Pierrette Louis Feuillade (France, 1924)
Le Tour de France par deux enfants Louis de Carbonat (France, 1924)
Poil de carotte Julien Duvivier (France, 1925)
Children of No Importance Gerhard Lamprecht (Allemagne, 1926)
Gosses de Tokyo Yasujirō Ozu (Japon, 1932)

Les enfants chez Gaumont et Pathé dans les années 1910 : Cinq courts métrages de Gaumont Pathé Archives
La Fée printemps Segundo de Chomón (1906)
Le Petit Jules Verne Gaston Velle (1907)
Le Bon Invalide et les enfants Etienne Arnaud (1908)
La Jalousie de Dick Étienne Arnaud (1909)
Bébé Apache Louis Feuillade (1911)
Bout de Zan vole un éléphant Louis Feuillade (1913)

cRÉATIONS Ciné-concerts

Ciné-concerts quotidiens avec le pianiste Jacques Cambra sur les films de la rétrospective

Séance exceptionnelle « Retour de flamme » proposée Serge Bromberg

Deux créations ciné-concert de Julie Roué et Simona Strungaru Symphonics
Malombra (1917) Carmine Gallone

Création ciné-concert de Domenique Dumont
Les Hommes le dimanche (1930) Robert Siodmak, Edgar George Ulmer

D’HIER À AUJOURD’HUI

L’histoire du cinéma à travers des raretés et des films devenus classiques, restaurés ou réédités.

The Strange Affair of Uncle Harry Robert Siodmak (États-Unis, 1945)
Hard, Fast and Beautiful Ida Lupino (États-Unis, 1951)
Le Sang à la tête Gilles Grangier (France, 1956)
Main basse sur la ville Francesco Rosi (Italie, 1963)
Au feu, les pompiers ! Milos Forman (Tchécoslovaquie/Italie, 1967)
Tom Foot Bo Widerberg (Suède, 1974)
Parfum de femme Dino Risi (Italie, 1974)
L’Échiquier du vent Mohammad Reza Aslani (Iran, 1976)
Property Penny Allen, Eric Alan Edwards (États-Unis, 1978)
Possession Andrzej Żuławski (Allemagne/France, 1981)
L’Élu Jeremy Kagan (États-Unis, 1981)
Louise l’insoumise Charlotte Silvera (France, 1984)
Thérèse Alain Cavalier (France, 1986)
Peaux de vaches Patricia Mazuy (France, 1989)

LA SEMAINE A 60 ANS !

SIx réalisatrices révélées par la semaine de la critique

Six réalisatrices révélées par la Semaine de la Critique pour célébrer les 60 ans de la section cannoise

The Connection Shirley Clarke (1961)
Depuis qu’Otar est parti Julie Bertuccelli (2003)
Mon Trésor Keren Yedaya (2004)
Grave Julia Ducournau (2016)
Tu mérites un amour Hafsia Herzi (2019)
Sous le ciel d’Alice Chloé Mazlo (2020)

ANIMATION : ZOOM SUR LE STOP MOTION

En collaboration avec la NEF Animation

Le Fema met à l’honneur l’animation en volume dite « stop motion ». Cette technique d’animation image par image permet de créer l’illusion du mouvement en donnant vie à des objets, jouets, peluches, marionnettes, figurines en papier plié, pâte à modeler…

LA JEUNE CRÉATION EUROPÉENNE

Bloomstreet 11 Nienke Deutz (Pays-Bas/Belgique, 2018)
Boles Špela Čadež (Slovénie/Allemagne, 2013)
But Milk is Important Anna Mantzaris, Eirik Grønmo Bjørnsen (Norvège, 2012)
Ce Magnifique gâteau ! Marc James Roels, Emma de Swaef (Belgique/France/Pays-Bas, 2018)
Imbued Life Ivana Bošnjak, Thomas Johnson (Croatie, 2019)
La Maison du hérisson Eva Cvijanovic (Croatie/Canada, 2017)
Mémorable Bruno Collet (France, 2019)
Mon Fardeau Niki Lindroth von Bahr (Suède, 2017)
Negative Space Max Porter, Ru Kuwahata (France, 2017)
Portrait of Suzanne Izabela Plucińska (Pologne/Allemagne/France, 2019)
Raymonde ou l’évasion verticale Sarah Van Den Boom (France, 2018)
The Vast Landscape – Porcelain Stories Lea Vidaković (Croatie, 2014)
Winter in the Rain Forest Anu-Laura Tuttelberg (Estonie/Lituanie/Mexique, 2019)

Carte blanche au Poitiers Film Festival

Home Away 3000 Héloïse Petel, Philippe Baranzini (France, 2018)
The Little Soul Barbara Rupik (Pologne, 2019)
À la mer poussière Héloïse Ferlay (France, 2020)
I’m Here Julia Orlik (Pologne, 2020)

Les Incontournables

L’Étrange Noël de Monsieur Jack Henry Selick (États-Unis, 1993)
Fantastic Mr. Fox Wes Anderson (États-Unis, 2009)

Pour les enfants

3 SÉANCES DE COURTS MÉTRAGES (à partir de 2 ans)
Les Nouvelles aventures de Capelito Rodolfo Pastor (Espagne, 2006-2009)
Le Bal des lucioles et autres courts Dace Riduze, Māris Brinkmanis, Evald Lacis (Lettonie, 2001-2008)
Gros-Pois et Petit-Point Lotta Geffenblad, Uzi Geffenblad (Suède, 2011)

PAS COMME LES AUTRES ! Programme de 4 courts métrages européens (à partir de 3 ans)
Les Aventures de Colargol Tadeusz Wilkosz (Pologne/France, 1970)
Peur de voler Conor Finnegan (Irlande, 2012)
La petite casserole d’Anatole Éric Montchaud (France, 2014)
Le Cerf-volant Martin Smatana (République tchèque/Slovaquie/Pologne, 2019)

HOMMAGE À COWBOY, INDIEN & CHEVAL (à partir de 5 ans)
La Rentrée des classes Vincent Patar, Stéphane Aubier (Belgique/France, 2016)
La Foire agricole Vincent Patar, Stéphane Aubier (Belgique/France, 2019)

Télécharger le programme complet des séances pour enfants ici.

Le Fema toute l’année

Les films produits par le festival

Parallèlement au travail de programmation classique qui constitue le cœur de son activité, le Festival La Rochelle Cinéma élargit, édition après édition, le champ de ses missions : activités pédagogiques à destination de tous les publics, accompagnement d’artistes. à travers de multiples collaborations, le festival contribue à la sensibilisation des jeunes spectateurs et offre un accès privilégié aux pratiques cinématographiques à travers différents dispositifs, s’adressant aussi bien aux étudiants en cinéma les plus naturellement concernés qu’à celles et ceux qui sont souvent éloignés de la culture. Il accueille cette année les réalisatrices et réalisateurs Diane Sara Bouzgarrou, Adrien Charmot, Nicolas Habas, Yannick Lecoeur, Perrine Michel et Frédéric Ramade pour des projets de courts métrages écrits et tournés dans l’agglomération rochelaise et au-delà.

Villeneuve Goes America Frédéric Ramade (cm, 2020)
Consentement ? Yannick Lecoeur (cm, 2020)
Pères en prison Yannick Lecoeur (cm, 2021)
Intérieur Jour Adrien Charmot (cm, 2021)