The Connection

Shirley Clarke

États-Unis — 1961 — 1h50 — fiction — noir et blanc — vostf

SCÉNARIO JACK GELBER IMAGE ARTHUR J. ORNITZ MUSIQUE FREDDIE REDD MONTAGE SHIRLEY CLARKE PRODUCTION FILMS AROUND THE WORLD, CONTEMPORARY FILMS SOURCE LES FILMS DU CAMÉLIA INTERPRÉTATION WARREN FINNERTY, JEROME RAPHAEL, GARRY GOODROW, JIM ANDERSON, CARL LEE, BARBARA WINCHESTER, HENRY PROACH, ROSCOE LEE BROWNE, WILLIAM REDFIELD

Huit copains ont rendez-vous avec leur dealer dans un loft de Greenwich Village. Pour se faire un peu d’argent, ils ont accepté d’être filmés par le documentariste Jim Dunn et son cameraman J.J. Burden. Alors qu’ils attendent impatiemment leur livraison d’héroïne, quatre d’entre eux jouent du jazz tandis que Dunn leur demande de lui raconter des anecdotes personnelles.

Semaine de la Critique Cannes 1961

« Le premier long métrage de la réalisatrice underground Shirley Clarke illustre, à sa manière ambiguë, la démarche du cinéma indépendant new-yorkais, alors en pleine émergence. Bien sûr, ce huis clos tragique adapté d’une pièce de théâtre est, malgré ses airs de document, une pure fiction, au même titre qu’une production hollywoodienne. Mais, bien plus important, Shirley Clarke y pilonne les conventions filmiques et idéologiques alors en vigueur. »

Louis Guichard, telerama.fr

Séances

  • D3 sam. 26.06 09:30 Screening accessible to English-speakers En présence de : Victor Loizeau (La Fémis)
  • D2 mer. 30.06 22:15 Screening accessible to English-speakers
  • D2 dim. 04.07 22:15 Screening accessible to English-speakers