Children of No Importance

Gerhard Lamprecht

Allemagne — 1926 — 1h36 — fiction — noir et blanc — muet avec intertitres français

Titre original Die Unehelichen SCÉNARIO LUISE HEILBORN-KÖRBITZ, GERHARD LAMPRECHT IMAGE KARL HASSELMANN MUSIQUE WILLY SCHMIDT-GENTNER PRODUCTION GERHARD LAMPRECHT FILMPRODUKTION SOURCE DEUTSCHE KINEMATHEK INTERPRÉTATION RALPH LUDWIG, FEE WACHSMUTH, MARGOT MISCH, FRED GROSSER, BERNHARD GOETZKE, HERMINE STERLER

Peter, Lotte et Frieda sont confiés à une famille d’accueil uniquement motivée par l’argent. Le père est alcoolique, il bat Peter et le force à travailler. Quand Lotte disparaît brutalement suite à une pneumonie, Peter prend son courage à deux mains et avertit les autorités que sa sœur a en réalité succombé à l’épuisement.

« Le rapport officiel d’un organisme luttant pour la protection des enfants contre l’exploitation et la violence est à l’origine du film. Son réalisateur Gerhard Lamprecht, très engagé sur le plan social, y met en lumière une situation déplorable malheureusement courante à l’époque de la république de Weimar. Contrairement aux Américains qui traitent de l’enfance miséreuse avec un certain romantisme – en mettant en scène des enfants stars comme Jackie Coogan [Le Kid] –, Lamprecht, profond humaniste et fils d’un aumônier de prison, a adjoint à son portrait criant des enfants de la misère un vibrant appel à la réforme. »

Berlinale 2018

Séances

  • VE jeu. 01.07 18:15 Ciné-concert : Jacques Cambra (piano)
  • VE dim. 04.07 17:00 Ciné-concert : Jacques Cambra (piano)