Main basse sur la ville

Francesco Rosi

1963 — 105 min — 35 mm

Titre original Le Mani sulla città ScénarioFrancesco Rosi, Raffaele La Capria, Enzo Provenzale, Enzo Forcella imageGianni Di Venanzo MusiquePiero Piccioni montageMario Serandrei decorsAngelo Canevari sonVittorio Trentino interpretationRod Steiger (Nottola), Salvo Randone (De Angelis), Guido Alberti (Maglione), Angelo D’Alessandro (Balsamo), Carlo Fermariello (De Vita), Vincenzo Metafora (le maire) ProductionGalatea Film

À Naples, un immeuble vétuste s’écroule à la suite des travaux de construction d’un bâtiment moderne par l’entreprise Bellavista que dirige Nottola, par ailleurs conseiller municipal influent d’un parti de droite. Il y a deux morts et un blessé grave. Une commission d’enquête est nommée dont le membre le plus actif est De Vita, conseiller de gauche. Cette commission, grâce aux intrigues de la droite, se borne à constater que les règlements ont été observés. En outre, Nottola prend les devants, s’entend avec le parti centriste, tandis que De Vita dénonce en vain la collusion entre la droite et le centre.