La Dernière Utopie : la télévision selon Rossellini

Jean-Louis Comolli

Italie/France — 2006 — 1h30 — documentaire — couleur — vostf

IMAGE MICHEL BORT SON FRANCISCO CAMINO MONTAGE GINETTE LAVIGNE PRODUCTION INA, VIVO FILM, ISTITUTO LUCE, RAI TRADE SOURCE INA AVEC ADRIANO APRÀ, CLAUDIO BONDÌ, GIANNI BONICELLI, BEPPE CINO, SILVIA D’AMICO BENDICÒ, CARLO FIORETTI, GIUSTO PURI PURINI, RENZO ROSSELLINI

Au début des années soixante, Roberto Rossellini se détourne du grand écran pour se consacrer tout entier à un pharaonique projet pour la télévision. Il s’agit rien moins que de mettre en images toute l’aventure humaine de la préhistoire à la conquête de l’espace. Sous l’ambition encyclopédiste se profile un but : donner aux hommes de son temps les moyens de se réapproprier leur Histoire, de réapprendre à penser le monde et leur condition. Biographies, fresques historiques, extraits de films, conversations entre collaborateurs retracent ici l’histoire d’une grande idée, à l’image du cinéaste, humaniste et généreuse.

« Un travelling arrière nous éloigne d’une télévision sur laquelle défilent des publicités. Tourné par Comolli, ce plan suggère toute l’actualité du projet rossellinien qui s’envisage comme une révolte “debordienne” contre la société du spectacle. Alors considéré comme un Maître par toute une génération de jeunes cinéastes, Rossellini rompt avec ce qu’il appelle le “cinéma inconscient”. […] En travaillant pour la télévision, il passe d’une “esthétique du beau” à une “esthétique de l’utile”. »

Teddy Lussi, édition DVD, CNC

Séances

  • Med sam. 26.06 16:00
  • Med mer. 30.06 16:00