Roberto Rossellini

(Italie, 1906-1977)

« Pilier du néoréalisme, Roberto Rossellini dont la vie et l’œuvre embrassent le cours tumultueux du XXe siècle, est l’homme qui, par un sens sans faille de l’actualité historique, fit basculer le cinéma dans une nouvelle ère. Sorti du désastre de la Seconde Guerre mondiale, le cinéma de Rossellini ne cessera d’interroger ses retombées traumatiques et ses apories morales sur l’autre moitié d’un siècle désaffecté. […] Rossellini entraîne la mise en scène dans des voies résolument non formalistes, mais en prise directe avec les choses, posant sur elles un regard expurgé de fioritures comme du moindre effet de signature. […] Jusqu’au bout, Rossellini sera resté un grand éducateur. »

Mathieu Macheret pour l’ADRC

Les films présentés