Amore

Roberto Rossellini

Italie — 1948 — 1h18 — fiction — noir et blanc — vostf — version restaurée

Titre original L’Amore, Due Storie D’Amore SON KURT DOUBROWSKY MUSIQUE RENZO ROSSELLINI PRODUCTION FINECINE, TEVERE FILM SOURCE BAC FILMS UNE VOIX HUMAINE TITRE ORIGINAL UNA VOCE UMANA SCÉNARIO ROBERTO ROSSELLINI, ANNA BENEVUTI, D’APRÈS LA PIÈCE LA VOIX HUMAINE DE JEAN COCTEAU IMAGE ROBERT JUILLARD, OTELLO MARTELLI MONTAGE ERALDO DA ROMA SOURCE BAC FILMS INTERPRÉTATION ANNA MAGNANI LE MIRACLE TITRE ORIGINAL IL MIRACOLO SCÉNARIO FEDERICO FELLINI, TULLIO PINELLI IMAGE ALDO TONTI INTERPRÉTATION ANNA MAGNANI, FEDERICO FELLINI

Une Voix humaine Une femme vient d’être quittée par son amant après une liaison de cinq ans. Recluse dans son appartement, elle lui téléphone une dernière fois.

Le Miracle Une jeune bergère trouve sur sa route un vagabond qu’elle prend pour Saint Joseph et le supplie de lui montrer le chemin du Paradis. Après avoir abusé d’elle au cours de la nuit, le vagabond s’en va. Quelques mois plus tard, réalisant qu’elle est enceinte, elle reste persuadée qu’il s’agit là d’un pur miracle.

« Anna Magnani ne quitte pas l’écran. Elle l’anime d’une extraordinaire présence. Elle ne donne jamais l’impression de “jouer” […]. Elle n’est pas non plus “naturelle” au sens néoréaliste du mot : la caméra ne surprend pas de l’extérieur, et comme à l’improviste, un personnage dans son éclairage quotidien. Anna Magnani procure sans cesse au spectateur la sensation de découvrir les signes les plus secrets, les plus intimes qui trahissent la vie intérieure d’un personnage. »

Radio-Cinéma, avril 1956

Séances

  • GS dim. 27.06 12:30
  • GS mar. 29.06 09:30 Parcours Rossellini avec Jean-Christophe Ferrari (critique)
  • VE ven. 02.07 21:45