Le Traducteur

Rana Kazkaz, Anas Khalaf

Syrie/France/Suisse/Belgique/Qatar — 2019 — 1h45 — fiction — couleur — vostf

Titre original Al Mutarajim SCÉNARIO RANA KAZKAZ, MAGALI NEGRONI, D’APRÈS UNE IDÉE ORIGINALE DE RANA KAZKAZ ET ANAS KHALAF IMAGE ÉRIC DEVIN SON LUC CUVEELE, BENJAMIN BENOIT, DENIS SÉCHAUD MUSIQUE THOMAS COUZINIER, FRÉDÉRIC KOOSHMANIAN MONTAGE MONIQUE DARTONNE PRODUCTION GEORGES FILMS, SYNÉASTES FILMS SOURCE ALBA FILMS INTERPRÉTATION ZIAD BAKRI, YUMNA MARWAN, DAVID FIELD, SAWSAN ARSHID, MIRANDA TAPSELL

En 2000, Sami était le traducteur de l’équipe olympique syrienne à Sydney. Un lapsus lors de la traduction le contraint à rester en Australie, où il obtient le statut de réfugié politique. En 2011, la révolution syrienne éclate et le frère de Sami est arrêté pendant une manifestation pacifique. Malgré les dangers, il décide de tout risquer et de retourner en Syrie pour aller le libérer.

« La prémisse centrale de ce film est si bien pensée et si crédible qu’on est surpris qu’elle soit fictionnelle. […] Il est en outre assez rare de voir une histoire située en Syrie racontée sur le ton du film de genre plutôt que celui du film dramatique perturbant sur les réfugiés ou du documentaire bouleversant. Ce film arrive brillamment à transmettre le sentiment de confusion, d’angoisse et d’espoir tout à la fois qui règne dans le pays. »

Kaleem Aftab, cineuropa.org, 18 novembre 2020

Séances

  • SB sam. 26.06 14:30 Avant-première