Pierrot, Pierrette

Louis Feuillade

France — 1924 — 1h07 — fiction — noir et blanc — muet avec intertitres français

SCÉNARIO LOUIS FEUILLADE IMAGE MAURICE CHAMPREUX, LÉON MORIZET, FAYEN MONTAGE MAURICE CHAMPREUX PRODUCTION SOCIÉTÉ DES ÉTABLISSEMENTS LÉON-GAUMONT SOURCE GAUMONT PATHÉ ARCHIVES INTERPRÉTATION RENÉ POYEN, BOUBOULE, HENRI-AMÉDÉE CHARPENTIER, JULIO DE ROMERO, ÉMILE DUPRÉ, JEAN-PIERRE STOCK

Pierrot et Pierrette, deux enfants orphelins, habitent dans une caravane avec leur vieux grand-père, un ancien directeur de cirque, et chantent dans la rue afin de subvenir à leurs besoins. Pour autant, ils ne sont pas du tout malheureux. Une dame charitable se met en tête (« pour leur bien ») de placer les enfants dans un orphelinat et le grand-père dans un asile de vieillards. Mais Pierrot et Pierrette décident de s’enfuir.

« Louis Feuillade a été, après la guerre de 1914, l’un des cinéastes les plus fameux au monde et sa série des Fantômas (1913), ses films à épisodes, Les Vampires (1915), Judex (1916), Tih-Minh (1918), Barrabas (1919) dont les héros prenaient vite rang de grands mythes populaires, ont déplacé des millions de spectateurs. Moins connus de nos jours, parce qu’une grande partie en a été perdue et que certains ne nous sont connus que par leurs scénarios, ses comédies et ses vaudevilles ne sont pas à négliger, loin de là. »

Raymond Bellour, « Hypnose et cinéma muet », catalogue du Festival international du Film de La Rochelle 2009, à l’occasion de la rétrospective Louis Feuillade

Séances

  • VE sam. 26.06 11:30 Ciné-concert : Jacques Cambra (piano) En présence de : Manuela Padoan (directrice GP archives)
  • VE lun. 28.06 09:15 Ciné-concert : Jacques Cambra (piano)