Une vie démente

Ann Sirot, Raphaël Balboni

Belgique — 2020 — 1h27 — fiction — couleur

SCÉNARIO ANN SIROT, RAPHAËL BALBONI IMAGE JORGE PIQUER RODRÍGUEZ SON BRUNO SCHWEISGUTH, MARIE PAULUS, OPHÉLIE BOULLY MUSIQUE ANGÈLE MONCHAUX MONTAGE SOPHIE VERCRUYSSE, RAPHAËL BALBONI PRODUCTION HÉLICOTRONC SOURCE ARIZONA DISTRIBUTION INTERPRÉTATION JO DESEURE, JEAN LE PELTIER, LUCIE DEBAY, GILLES REMICHE

Trentenaires, Alex et Noémie voudraient avoir un enfant. Leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, l’élégante et charismatique mère d’Alex, perd peu à peu les pédales. Comportements farfelus et dépenses absurdes, Suzanne la maman devient Suzanne… l’enfant. Drôle d’école de la parentalité pour Alex et Noémie.

Premier Prix Mostra Concorso-Bergamo Film Meeting Bergame 2021

« Le visuel en tant qu’argument est le fruit d’une inspiration foisonnante. Les cinéastes citent le théâtre dansé de Pina Bausch, les chorégraphies de Maguy Marin, de Gisèle Vienne, la photographie de Martin Parr, le théâtre de Tiago Domingues, d’Halory Goerger et Antoine Defoort, le cinéma de Pialat, de Sorrentino et de Miranda July… Cette tonalité particulière du film qui entrelace littéralité et stylisation est une affaire de collage autant que de mise à distance. »

Catherine De Poortere, pointculture.be, 17 janvier 2021

Séances

  • GS jeu. 01.07 20:15 En présence de : Ann Sirot et Raphaël Balboni (réalisateurs) Avant-première