Le Sang à la tête

Gilles Grangier

France — 1956 — 1h23 — fiction — noir et blanc

SCÉNARIO MICHEL AUDIARD, GILLES GRANGIER, D’APRÈS LE ROMAN DE GEORGES SIMENON IMAGE ANDRÉ THOMAS SON ROBERT TEISSEIRE MUSIQUE HENRI VERDUN MONTAGE PAUL CAYATTE PRODUCTION LES FILMS FERNAND RIVERS SOURCE PATHÉ FILMS INTERPRÉTATION JEAN GABIN, PAUL FRANKEUR, CLAUDE SYLVAIN, GEORGETTE ANYS, JOSÉ QUAGLIO, PAUL FAIVRE, LÉONCE CORNE, FLORELLE, PAUL AZAÏS

Ancien débardeur du port de La Rochelle, François Cardinaud est maintenant l’un des plus riches armateurs de la région. Mais cette réussite suscite rancœur et jalousie. Lorsque Marthe, sa femme, quitte le foyer sans prévenir avec un jeune voyou, François voit sa vie, jusqu’alors faite de sacrifices et de travail, se fissurer peu à peu.

« Le Sang à la tête est une remarquable adaptation de Simenon. On y retrouve le réalisme et les thèmes du roman Le Fils Cardinaud : l’hostilité, la rancune de toute une ville contre un homme isolé, humilié, trompé. Gilles Grangier ajoute une auscultation de la bourgeoisie, dont les règles n’ont pas été observées. Têtu, les dents serrées, Gabin part à la découverte de la vérité de François Cardinaud. Et on retrouve, dans les brumes, les pavés mouillés et le port de La Rochelle, quelque chose du monde de Carné-Prévert. »

Jacques Siclier, telerama.fr

Séances

  • GS dim. 27.06 20:45 Dispositif Audiodescription En présence de : François Aymé (Afcae)