René Clément

Cinéaste, France

Né en 1913 à Bordeaux et mort en 1996 à Monaco. Il a réalisé plusieurs gros succès populaires du cinéma français d’après-guerre. En 1934, il travaille avec Jacques Tati sur des gags visuels, avant de devenir opérateur au service cinématographique des armées. Il choisit la Résistance comme cheval de bataille de son premier long métrage en 1945. La même année, il assiste Jean Cocteau sur le tournage de La Belle et la Bête. Son premier grand succès populaire est Jeux interdits. Il aborde des styles différents pour chaque nouveau film. De l’adaptation littéraire avec Gervaise (en 1956, d’après L’Assommoir de Zola) ou Plein soleil (en 1960, d’après Patricia Highsmith), à la psychologie des Félins (1964), en passant par des thrillers cérébraux avec Le Passager de la pluie (1969), La Course du lièvre à travers les champs (1972), et une reconstitution de la Seconde Guerre mondiale pour le célèbre Paris brûle-t-il ? (1966), Clément touche à tout. En 1986, il est élu à l’Académie des beaux-arts au fauteuil du sculpteur Georges Hilbert, fauteuil transféré à la section cinéma et audiovisuel à la création de cette dernière en 1985. R. Clément est président de l’Académie et de l’Institut en 1990. Gérard Oury lui succède en 1998 et prononce son éloge sous la Coupole en 2000.

Filmographie

César chez les Gaulois (coréal. Maurice Clément, cm, animation, 1931) – Évasion (cm, 1935) – Soigne ton gauche (cm, 1936) – La Symphonie française du travail (cm, 1937) – Occitanie, terre d’Aude (cm, 1937) Aude, belle inconnue (coréal., cm, 1937)L’Arabie interdite (mm, doc, 1938) – La Grande Chartreuse (cm, 1938) – Paris la nuit (cm, 1939) – La Bièvre, fille perdue (cm, doc, 1939) – Le Triage (cm, 1940) – Toulouse (cm, 1940) – Chefs de demain (cm, 1941) – Ceux du rail (cm, doc, 1942) – La Grande Pastorale (cm, doc, 1942) – Paris sous la botte (cm, 1944) – La Bataille du rail (1946) — Le Père tranquille (1946) — Les Maudits (1947) — Au-delà des grilles Le Mura di Malapaga (1949) — Le Château de verre (1950) — Jeux interdits (1952) — Monsieur Ripois Knave of Hearts (1954) — Gervaise (1956) — Barrage contre le Pacifique This Angry Age (1957) — Plein Soleil In pieno sole (1960) — Quelle joie de vivre Che gioia vivere (1961) — Le Jour et l’Heure Il Giorno e l’Ora (1962) — Les Félins (1964) — Paris brûle-t-il ? (1966) — Le Passager de la pluie (1969) — La Maison sous les arbres (1971) — La Course du lièvre à travers les champs (1972) — La Baby-sitter (1975)