Joana Hadjithomas & Khalil Joreige

(Liban)

L’œuvre hybride, riche et multiforme des artistes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige questionne aussi bien la fabrication des images que l’histoire politique de leur pays. Ils viendront présenter, entres autres, leur dernier film, Memory Box, en avant-première.

« Joana Hadjithomas et Khalil Joreige commencent à créer […] aux lendemains de la guerre civile qui a ravagé le Liban. Ce pays en ruines, et particulièrement Beyrouth sa capitale cosmopolite, sont au centre de leurs regards et à l’origine d’une volonté de témoigner d’un présent inquiet, en pleine reconstruction. […] Ils se font aussi poètes par l’articulation de leur intimité, de leurs histoires propres, et par l’affirmation de leur subjectivité sur le monde, soumise à une nécessaire interrogation. Le regard doit alors s’adapter. […] Il est aussi toujours tendu vers l’autre pour créer un dialogue salvateur. Leur pratique est faite des croisements entre les cultures et les langues, entre le documentaire et la fiction, entre l’art et le cinéma. Comme une manière d’être sur tous les fronts pour révéler l’invisible. »

Mathieu Champalaune et Erwan Floch’lay, Répliques, n° 14, janvier 2021

  • Théâtre Verdière jeu. 01.07 16:15 Rencontre avec Joana Hadjithomas et Khalil Joreige , animée par Jean-Michel Frodon (critique et enseignant) — entrée libre