Mircea Veroiu

Cinéaste, Roumanie

Né à Tîrgujiu le 29 août 1941. Enseignant jusqu’à 1965. 1965-1967 : Etudes de mise en scène et réalisation de plusieurs courts métrages (Prélude, Le Cercle), qui reçoivent un bon accueil, tant dans son pays qu’à l’ étranger . 1971 : Il participe à la réalisation d’un long métrage documentaire, l’Eau telle un buffle noir, primé à Cannes l’année suivante lors des Rencon-tres internationales Film et Jeunesse. 1972 : Il signe l’un des deux épisodes de Noce de pierre, le second étant réalisé par Dan Pita. Il poursuit ensuite seul à partir de 1975, une carrière qui lui a donné une place privilégiée parmi les cinéastes roumains des années 70 et 80. 1985 : Il obtient sa première récompense internationale, avec le Grand Prix du Festival de San Remo attribué à Adela.

Filmographie

1971 : L’Eau telle un buffle noir (Apd ca un bivol negru, coréal. Dan Pita, Iosif Demian et Dinu Tanas [doc]) 1972 : Noce de pierre (coréal. Pita) 1973 : Sept jours (7 zile) 1974 : Le Maléfice de l’or (coréal. Pita) 1975 : Au-delà du pont ; Hyperion 1977 : La Chronique de quelques empereurs aux pieds nus (Minia, première partie d’une série TV) 1978 : A travers les miroirs 1979 : L’Actrice, les dollars et les Transylvaniens (Artista, dolarii si Ardelenii) 1981 : Le Signe du serpent 1982 : En attendant le train (Ateptînd un tren) ; La Fin de la nuit (Sfîrîitul nop(ii) 1983 : Mourir par amour de la vie 1984 : Adela