Le Signe du serpent

Mircea Veroiu

35 mm — couleurs — 95 mn — 1981

Titre original Semnul sarpelui Scénario Mircea Veroiu Images Calin Ghibu Musique Adrian Enescu Décors Aurelian Ionescu Montage Mircea Ciocîltei Production Romaniafilm Interprétation

Leopoldina Bâlànutâ (Handrabur), Ovidiu Iuliu Moldovan (Alimandru), Ion Vîlcu, Dorel Vigan, Aristide Teicà, Mircea Diaconu (Flondor), Dorina Lazâr, Costel Constantin

En utilisant les moyens du film d’action et de suspense, le réalisateur nous montre l’histoire d’un village roumain situé à la frontière de la Yougoslavie (Otlaca), qui est confronté — comme tout le pays — pendant les années 1945-1946 aux profondes transformations, lors de la mise en place des nouvelles structures sociales. Dès la fin de la guerre, les vieilles inimitiés éclatent avec violence ; revenu du front, Flondor se voit obligé de dominer les anciens conflits engendrés par la fortune. Ainsi, la haine que porte aux représentants des institutions officielles la vieille Handrabur, personnage marquant du village, et qui craint pour son intransigeance et son caractère hors du commun. Un rôle important va aussi être joué dans la fièvre de ces événements, par un personnage mystérieux ; Alimandru que le destin conduira à la condition du héros justicier…