André Delvaux

Cinéaste, Belgique

André Delvaux est né en 1926. Il étudit la philologie germanique et le droit à Bruxelles, tout en suivant des études de piano et de composition au conservatoire royal. Professeur de langues, il tourne ses premiers films en amateurs avec ses étudiants et contribue, avec un groupe de cinéastes, à la création de l’INSAS, l’école de cinéma de Bruxelles. Dans un cinéma belge, généralement voué au documentaire réaliste et social, il introduit une dimension imaginaire et poétique, du « réalisme magique » et s’inspire d’écrivains tels que Johan Daisne, Julien Gracq, Suzanne Lilar ou Marguerite Yourcenar.

Filmographie

1953 : Forges (coréal. Jean Brismée et André Bet-tendorf, cm) 1958 : Cinéma, bonjour ! (coréal. J. Brismée [cm, DOC]) 1959 : La Planète fauve (coréal. J. Brismée, cm) 1960 : Fellini (TV) 1962 : Jean Rouch (coréal. J. Brismée, TV), Le Temps des écoliers (Haagschool, cm) 1964 : Cinéma polonais (TV) 1966 : L’Homme au crâne rasé, Derrière l’écran (coréal. François Beukelaers, TV) 1968 : Un soir un train 1969 : Interprètes (Tolken, cm) 1971 : Rendez-vous à Bray 1973 : Belle 1975 : Avec Dieric Bouts (Met Dieric Bouts, cm) 1979 : Femme entre chien et loup 1980 : To Woody Allen, from Europe with love 1983 : Benvenuta 1985 : Babel Opera