Mamma Roma

Pier Paolo Pasolini

35 mm — couleurs — 114 mn — 1962

Scénario Pier Paolo Pasolini Images Tonino Delli Colli Musique Vivaldi et Carlo Rustichelli (arrangements) Décors Flavio Mogherini Montage Nino Baragli Production Arco Film Interprétation

Anna Magnani (Mamma Roma), Ettore Garofolo (Ettore), Franco Citti (Carmine), Silvia Corsini (Bruna), Paolo Volponi (le prêtre), Luisa Orioli, Luciano Gonini, Piero Morgia

Mamma Roma est une prostituée qui se retrouve libre quand son protecteur, Carmine se marie. Elle fait alors venir chez elle son fils, Ettore, qui a été élevé par des paysans. Le garçon qui a seize ans, ignorant de tout, considère sa mère comme une étrangère. Avec son caractère exubérant, elle cherche à attirer sa sympathie. Sur le marché, elle possède un commerce prospère. Désireuse d’un avenir meilleur pour son fils, elle s’oppose à lui lorsqu’il a de mauvaises fréquentations, et fera tout pour tenter de lui obtenir un emploi dans un restaurant. Mais Carmine veut que Mamma Roma recommence à travailler et il la met à nouveau sur le trottoir en la menaçant de révéler à son fils toute la vérité. Lorsqu’il découvre la triste réalité, il se met à se livrer à de petits larçins. Arrêté, il meurt en prison, en proie à une fureur démente. De nouveau seule, Mamma Roma cherche désespérément à comprendre pourquoi la vie n’a pas voulu leur accorder, à elle et à son fils, un avenir meilleur.