Miklos Jancso

Cinéaste, Hongrie

Miklós Jancsó est né à Vác (Hongrie) en 1921. Après ses études secondaires dans une institution religieuse, Jancsó s’inscrit à la faculté de droit de Kolzstva en Transylvanie. Il est docteur en droit en 1944. Parallèlement, il suit des cours d’histoire de l’art et, surtout, d’ethnographie, lesquels l’influenceront durablemenl (de là, son amour du folklore, sa connaissance de la culture nationale). Fin 1944, ii est mobilisé et capturé par les Russes. II se politise et s’intéresse au marxisme. En 1951, il obtient son diplôme de l’Ecole supérieure d’Art dramatique et de Cinéma. Encore élève de l’école, il réalise des courts métrages pour le Studio d’actualités et de documentaires. II persévère jusqu’en 1962 et signe, au total, une trentaine de documentaires (dont quatre rapportés de Chine en 1956), parmi lesquels : Aux abords de la ville (1958), Derkovits (id.), lmmortalité (1959). En 1957, le Studio étant habilité à produire des films de fiction, Jancsó y tournera de nombreux longs métrages et s’imposera comme le grand cinéaste hongrois des années 1960 et 70.

Filmographie

1959 Les cloches sont parties pour Rome (A harangok R6m6b6 mentek) 1960 Trois étoiles (H6rom Csillag) 1963 Cantate (Old6s es kotes) 1965 Mon chemin (lgy joffem) 1966 Les Sans-espoir (Szegenylegenyek) 1967 Rouges el blancs (Csillagosok, katon6k) 1968 Silence et cri (Csend es ki6lt6s) 1969 Ah, a ira I / Vents brillants (Fen yes szelek) – Sirocco d’hiver (Sirokk6) 1971 Agnus Dei (Egi b6r6ny) La Pacifista – La Technique et le rile (La Tecnica e ii rilo, TV) 1972 Psaume rouge (Meg ker a nep) 1973 Roma rivuole Cesare (TV) 1975 Pour Electre (Szerelmem Elektra) 1976 Vices privés, vertus publiques (Viziprivati, pubbliche virtu) 1979 Rhapsodie hongroise (Magyar Rapszodial Allegro Barbaro, 2 films) 1981 Le Cœur du tyran (A zsarnok szive) 1982 Budapest (Budapesli muzsika, mm, TV) 1983 Faustus doktor boldogs6gos pokolj6r6sa (série, TV) 1984 Omega, omega (doc, TV) 1986 L’Aube 1987 La Saison des monslres (Sjornyek evadja) 1988 L’Horoscope de Jésus-Christ (Jesus krisz/us horoszk6pja)