Lars von Trier

Cinéaste, Danemark

Né 1956 à Copenhague (Danemark), Lars von Trier fait sa première apparition à l’écran comme acteur, en 1968, dans la série télévisée L’Été mystérieux. Il est l’un des fondateurs du « Dogme95 » qui définit d’après dix règles précises une façon de filmer. Il cherche fréquemment à réinterpréter des genres très codifiés tels que la comédie musicale (Dancer in the Dark), le film noir (The Element of Crime) ou le film d’épouvante (L’Hôpital et ses fantômes). En 1984, son premier long-métrage The Element of Crime remporte le Grand Prix Technique de la Commission Supérieure Technique du Festival de Cannes. Il obtient le Grand Prix à Cannes pour Breaking the Waves et en 2000, la Palme d’or pour Dancer in the Dark. Après Dogville et Manderlay, les deux premiers volets d’une trilogie sur les États-Unis dans laquelle il mêle le théâtre expérimental, la littérature (narrateur) et le cinéma, il réalise une comédie en danois, Le Direktør. En 2009, il fait scandale au Festival de Cannes avec Antichrist puis tourne en 2010, le film de science-fiction catastrophe Melancholia. Après le succès de Nymphomaniac, sorti en salles en deux parties, The House That Jack Built est présenté au Festival de Cannes 2018.

Filmographie

The Element of Crime (1984) — Epidemic (1987) —  Europa (1991) — Breaking the Waves (1996) — Les Idiots (1998) — Dancer in the Dark (2000) — Dogville (2003) — Manderlay (2005) — Le direktør (2006) — Antichrist (2009) — Melancholia (2011) — Nymphomaniac (2013) — The House That Jack Built (2018)