La Ballade de Narayama

Keisuke Kinoshita

35 mm — couleurs — 97 mn — 1958

Titre original Narayama bushi-ko Scénario Keisuke Kinoshita, d’après le roman de Shichiro Fukazawa Images Hiroshi Kusuda Musique Matsunosuke Nozawa et Rokuzaemon Kineya Décors Kisaku Ito Production Shochiku Interprétation

Kinuyo Tanaka (Orin), Teiji Takahashi (Tatsuhei), Yuko Mochizuki (Tamayan), Seiji Miyaguchi (Matayan), Yunosuke Ito, Ken Mitsuta

Dans les régions perdues du Japon d’autrefois, une coutume voulait que toute personne atteignant l’âge de soixante-dix ans aille mourir sur le flanc d’une montagne. Elle devait y être portée sur le dos de son fils aîné. Orin va atteindre l’âge fatidique. Les rations de riz étant limitées, elle sait que sa mort va permettre de nourrir un nouveau-né ; cette pensée la comble de bonheur. Malheureusement, Orin est pourvue d’une dentition encore parfaite. Pour paraître vieille, elle n’hésite pas à se briser les dents. L’heure du départ approche. Orin dévoile tous ses secrets à sa belle-fille. Elle peut partir tranquille, l’héritage traditionnel est transmis. Le fils d’Orin, Tatsuhei, la transporte à Narayama alors que la neige commence à tomber. Orin, les yeux fermés, prie sous la neige.