Ivan Passer

Cinéaste, Tchécoslovaquie/Etats-Unis

Ivan Passer est né à Prague en 1933. Expulsé successivement du lycée et de la faculté des hautes études cinématographiques, il exerce divers métiers, puis travaille pendant plusieurs années comme assistant réalisateur (notamment de Jasny pour Un iour… un chat, 1963). Avec son ami Forman, dont il est le coscénariste pour L’As de pique (1963), et Les Amours d’une blonde (1965), il élabore dans les années 60 un nouveau type de film improvisé où la réalité brute du jeu des acteurs, au-delà de l’humour, prend le sens correctif «subversif» de l’idéologie officielle. Son premier long métrage lui vaut une reconnaissance internationale. Passer se distingue parmi ses confrères par le lyrisme et la finesse toute intérieure de ses films. D’où, sans doute, le succès modeste – comparé à celui de Forman, bien mieux adapté à la machinerie du show-business – que Passer reçoit aux Etats-Unis, où il s’installe après 1968. Tout en cherchant un compromis entre son exigence de poète et les impératifs commerciaux, Passer continue cependant à tourner des films de qualité, à la fois personnels et professionnellement solides.

Filmographie

1965 Un fade après-midi (Fadni o,dpoledne) MM Eclairage intime (lntimni osvetlenlj
1971 Né pour vaincre (Born lo Win)
1974 La Loi et la pagaille (Law and Disorder)
1975 Le Désir et la corruption (Ace Up My Sleeve)
1977 Silver Bears
1981 Cutter’s Way
1985 Creator
1987 Le Rossignol (The Nightingale) TV
1988 Haunted Summer