Aleksandar Petrovic

Cinéaste, Yougoslavie

Né à Paris le 14 janvier 1929, de parents ingénieurs. Etudes de philosophie et d’histoire de l’art à l’Université de Belgrade. 1947-1948 : il s’initie à la mise en scène à l’Académie du cinéma de Prague. 1950-1960 : il travaille comme assistant-réalisateur à la Zvezda Film, tourne plusieurs courts métra-ges et écrit de nombreux textes critiques et théoriques. 1961 : il réalise son premier long métrage de fiction, Deux, où il impose d’ores et déjà un style personnel et moderniste en rompant avec les schémas habituels du cinéma yougoslave des années 50. 1967 : J’ai même rencontré des tziganes heureux, nominé notamment pour un Oscar, lui apporte une renommée internationale. 1968 : après avoir signé 11 pleut sur mon village, film très critiqué en Yougoslavie, Petrović rencontre beaucoup de difficultés pour poursuivre sa car-rière dans son pays. 1977 : Portrait de groupe avec Dame, une coproduction franco-allemande, est un semi-échec qui freine à nouveau son élan de créateur. Il a depuis collaboré à l’écriture d’un certain nombre de scénarios et élaboré quelques projets de films qui n’ont pas abouti.

Filmographie

1956 : Camarades en rangs serrés (Uz druga je drug, coréal. Vicko Raspor [cm, doc]) 1957 : Vol au-dessus des marais (Let nad mocvaroh [cm, doc]) 1958 : Petar Dobrovic (id. [cm, doc]), La Seule issue (Jedeni izlaz, coréal. Raspor) 1959 : Chemins (Putevi [cm, doc]) 1961 : Deux (Dvoje) 1963 : Les Jours (Dani) 1964 : Procès verbal n° 1 (Zapisnik [cm, doc]) 1965 : Trois (Tri), Foires (Sabori [cm, doc]) 1967 : J’ai même rencontré des tziganes heureux (Skupljaci perja) 1968 : Il pleut sur mon village (Biée skoro propast sveta) 1972 : Le Maître et Marguerite (Majstor i Margarita) 1977 : Portrait de groupe avec Dame (Gruppenbild mit Dame)