Le Maître et Marguerite

Aleksandar Petrovic

35 mm — couleurs — 96 mn — 1972

Titre original Majstor i Margarita Scénario Aleksandar Petrovic, Romain Weingarten, Amadea et Barbare Pagani, d’après le roman homonyme de Mikhaïl Boulgakov Images Roberto Gerardi Musique Musique d’archives Décors Vlastimir Gavrik Montage Mihailo Ilic Production Dunav Film (Belgrade) / Euro International Film S.p.A. (Rome) Grand prix de la mise en scène et Arène d’Or du meilleur film au Festival de Pula (1972), Lion d’Argent au Festival de Venise (1972), Hugo d’Argent au Festival de Chicago (1972) Sortie Paris 25 octobre 1973 Interprétation

Ugo Tognazzi (le Maître), Mimsy Farmer (Marguerite), Alain Cuny (Satan), Velimir [Baa], Zivojinovic (Koroviev), Pavle Vuisic (Azazello), Fabijan Sovagovic (Berlioz), Tasko Nacic (Rimsky), Zlatko Madunic (Oscar), Fahro Konjhodzic (Lavrovie), Janez Vrhovec (Latunski), Ljuba Tadic, Eva Ras

L’action se passe à Moscou en 1925. L’écrivain Nikolai Maksoudov, Maestro, est publiquement mis en cause par l’Union des écrivains prolétariens pour son oeuvre dramatique « Ponce Pilate », inspirée de la Bible, tandis que la première de la pièce est ajournée. Les répétitions doivent néanmoins se poursuivre. Une situation déjà confuse est encore aggravée par l’apparition soudaine d’un professeur de magie noire et de ses collaborateurs. Marguerite, la femme que l’écrivain aime, l’aide dans les moments les plus difficiles. Lorsqu’elle décide de vivre définitivement avec lui, Maestro disparaît soudainement. On découvre qu’il est interné dans un asile psychiatrique. Toute la suite de l’action est-elle réelle, ou est-ce le fruit de l’imagination de Maestro ?