Accueil et collaborations

Le Fema accueille toute la filière du cinéma, de sa création à sa diffusion

Le festival invite des associations de cinéastes, distributeurs, exploitants, ciné-clubs et formateurs, qui, à l’année, défendent la diversité cinématographique, en favorisant la circulation des films art et essai et des films de patrimoine, en soutenant leur accompagnement, en encourageant leur préservation et leur restauration, et en préservant notre réseau de salles.

Au fil des ans, le festival est devenu un lieu d’échanges entre professionnels grâce à tous ces partenaires qui en apprécient la programmation et la convivialité. Nous remercions tous ces organismes de se réunir au festival et d’y proposer leur assemblée générale, leurs journées de prévisionnements ou leurs rencontres :


L’ASSOCIATION DU CINÉMA INDÉPENDANT POUR SA DIFFUSION (ACID)

L’ACID, est une association de cinéastes qui, depuis 1992, soutient la diffusion en salles de films indépendants et œuvre à la rencontre entre ces films, leurs auteurs et le public. La force du travail de l’ACID repose sur son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes d’autres cinéastes, français ou étrangers. Chaque année, les cinéastes de l’ACID accompagnent une trentaine de longs métrages, fictions et documentaires, dans plus de 300 salles indépendantes et dans les festivals en France et à l’étranger. Parallèlement à la promotion des films auprès des programmateurs de salles, au tirage de copies supplémentaires et à l’édition de documents d’accompagnement, l’ACID renforce la visibilité de ces films par l’organisation de nombreux événements.

L’ACID soutient Walden, un film programmé dans la section « Ici et ailleurs » du Fema 2021.


L’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC)

adrcL’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) est forte de
près de 1 300 adhérents représentant l’ensemble des secteurs impliqués dans la diffusion du film : réalisateurs, producteurs, exploitants, distributeurs et programmateurs, mais aussi les collectivités territoriales.

Créée par le ministère de la Culture, l’Agence remplit deux missions complémentaires en faveur du pluralisme et de la diversité cinématographique, en lien étroit avec le CNC :
— Le conseil et l’assistance pour la création et la modernisation des cinémas ;
— La circulation d’une pluralité de films pour les cinémas de tous les territoires.

Depuis 1999, l’ADRC œuvre également pour une meilleure diffusion du patrimoine cinématographique.

En 2021, l’ADRC accompagne les rétrospectives en facilitant la diffusion des films en régions et l’accompagnement notamment par l’édition de brochures. Découvrez les brochures consacrées aux rétrospectives : René Clément, Maurice Pialat et Roberto Rossellini.


L’Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai (AFCAE)

L’AFCAE regroupe aujourd’hui près de 1 200 cinémas implantés partout en
France, des plus grandes villes aux zones rurales. Ces cinémas démontrent, par leurs choix éditoriaux et par leur politique d’accompagnement en faveur des films d’auteurs, que la salle demeure le lieu essentiel pour la découverte des œuvres cinématographiques et un espace public de convivialité, de partage et de réflexion.

Parmi ses actions, l’AFCAE mène une politique de soutien des films d’auteurs, choisis collectivement par des représentants des cinémas de toutes les régions, pour :
— Favoriser leur diffusion et leur circulation sur l’ensemble du territoire,
— Découvrir et accompagner de jeunes auteurs,
— Suivre la carrière de cinéastes et auteurs reconnus.

Créée en 1955, l’AFCAE est soutenue depuis son origine par le Ministère de la Culture et le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).


L’Association Française des Cinémas Art et Essai (AFCAE) et l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) sont heureuses de s’associer avec le Fema en proposant les Rencontres Nationales Art et Essai Patrimoine/Répertoire, du 25 au 27 juin. Découvrez ici le programme de ces 20e Rencontres.


L’Agence Livre Cinéma & Audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA)

L’ALCA Nouvelle-Aquitaine est investie d’une mission de diffusion culturelle cinématographique pour les films soutenus par la Région et les Départements partenaires. Elle joue un rôle de médiation entre les films soutenus et les professionnels de la programmation (en priorité les programmateurs de festivals et de manifestations, d’associations cinéphiles ou de diffusion), favorisant ainsi la rencontre entre les films, les artistes et les publics tout en participant à la valorisation du territoire.

En 2021, l’ALCA soutient la diffusion du film Les Sorcières d’Akelarre, programmé en avant-première au Fema 2021.


LES Cinémas Indépendants de Nouvelle Aquitaine (CINA)

CINA, association des Cinémas Indépendants de Nouvelle Aquitaine, fédère 139
adhérents : 131 établissements cinématographiques (93 % sont classés Art et Essai, 88 % sont des mono-écrans ou des cinémas de 2 écrans, ils comptabilisent près de 200 écrans pour plus de 180 labels) et 8 réseaux départementaux.

CINA s’est donnée comme missions de favoriser la promotion et la diffusion du cinéma d’Art et d’Essai, de contribuer à l’animation des cinémas adhérents ainsi qu’au maintien du développement du maillage territorial.

CINA est soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine, le CNC et la DRAC et œuvre pour :
— La promotion et la diffusion du cinéma d’Art et d’Essai par la mise en œuvre de dispositifs
dédiés au cinéma de patrimoine, Jeune Public, court métrage, d’animation, documentaire (avec, comme point d’orgue, la co-coordination en Région du Mois du Film Documentaire) ainsi qu’un accompagnement spécifique autour des films ayant bénéficié d’un soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine,
— La diversité de programmation (organisation de journées professionnelles), le développement des publics et les actions autour des enjeux de transformation numérique : formations et outils favorisant l’autonomie des exploitants face aux médias digitaux, accompagnement des projets de développement, renouvellement des équipements numériques…,
— L’animationdescinémasadhérentsainsiqu’aumaintiendudéveloppementdumaillageterritorial,
— La représentation des cinémas indépendants et son implication dans la filière cinéma régionale
et nationale,
— L’animation d’un réseau professionnel autour d’actions de diffusion et de professionnalisation,
— Le développement des compétences, notamment via la formation des médiateurs cinéma,
— L’engagement dans une réflexion et des actions autour d’un « Cinéma Vert ».

En 2021, CINA organise pour la première fois, le 30 juin, une journée professionnelle au Fema, avec une table-ronde sur la thématique « Comment renforcer les collaborations entre festivals de cinéma en région et salles de cinéma » et deux séances de films de patrimoine. Découvrez ici le programme.


Le Collectif des festivals de cinéma et d’audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine

Le dialogue qui s’est instauré entre les festivals de cinéma et d’audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine dans le cadre des partenariats entre manifestations a motivé la création d’une association. Le contexte de crise sanitaire, en faisant émerger des préoccupations communes, a renforcé le besoin de fédération.

C’est ainsi qu’est né au printemps 2020 le Collectif des festivals de cinéma de Nouvelle-Aquitaine. Le Collectif a été pensé comme un organe de réflexions, complémentaire du travail déjà effectué par Carrefour des festivals au niveau national. Il a vocation à renforcer les liens entre ses différents membres. Il représente leurs intérêts et participe au rayonnement européen et international des festivals de la Région. Il permet, par une meilleure connaissance des programmations de chacun, de développer des collaborations. Il favorise les projets de mutualisation : de coûts, de connaissances, de compétences.

Le Collectif réunit à sa création les festivals suivants : Fifib (Festival International du Film Indépendant de Bordeaux), Festival La Rochelle Cinéma, Poitiers Film Festival, Festival de Cinéma de Brive, Fipadoc Biarritz, Filmer le Travail (Poitiers), Fifca (Festival International du Film Court d’Angoulême), Festival Biarritz Amérique Latine.

Dans le cadre de la 49e édition du Fema, le Collectif est associé à la rencontre organisée par CINA le 30 juin : « Comment renforcer les collaborations entre festivals de cinéma en région et salles de cinéma ».


FUTUR@CINEMA

Futur@Cinéma est un programme hybride de rencontres professionnelles visant la reconquête des publics dans les salles de cinéma et en particulier les jeunes.

Ses objectifs : installer une dynamique d’innovation entre cinémas et distributeurs indépendants, créer un réseau d’expérimentation en faisant émerger des projets structurants pour la filière et réhabiliter le cinéma en salle dans les pratiques culturelles des jeunes. Pour ce faire, Futur@Cinéma propose des rendez-vous professionnels réguliers en ligne et en partenariat avec plusieurs festivals ainsi qu’un Challenge d’innovation, véritable cursus d’accompagnement et d’accélération de projets innovants.

En 2021, le Fema accueille le 28 juin le second atelier du cycle dédié à la transition écologique dans les salles, co-organisé avec Futur@Cinéma et l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma.
Si l’enjeu du développement durable nécessite une mobilisation des acteurs et des institutions pour une action longue ou moyenne échéance, il doit être une action au quotidien, dans les pratiques des équipes, pour transformer les modèles de consommation et d’usage.
Il existe d’ores et déjà des cinémas qui ont expérimenté un fonctionnement éco-responsable exemplaire répondant à une demande sociétale prégnante.

Animé par Eric Busidan, délégué général de l’ADRC et Christian Landais, architecte-conseil et délégué général adjoint de l’ADRC
Avec la participation de :
• Juliette Vigoureux, auteure d’un mémoire professionnel « La transition environnementale des salles de cinéma en France, la nécessaire intervention publique »
• Maelig COZIC SOVA, directeur du Ciné-Manivel de Redon
• Marie-Christine DESANDRE, directrice du Cinéma Loft de Châtellerault
• Agathe Vivès, chargée d’animation et de communication, Ciné 32 Auch
• Baptiste Heynemann, délégué générale de la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son

— Vous pouvez revoir ici en vidéo l’intégralité de l’atelier


Le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR)

Le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR) est né en 1991 du désir de différents lieux cinématographiques de se regrouper pour soutenir des films novateurs et singuliers. Le GNCR réunit, à ce jour, plus d’une centaine d’établissements cinématographiques et 15 associations régionales.

Ce réseau de salles constitue un maillage essentiel qui permet à la trentaine de films soutenus par année par notre association de rencontrer leur public. Les salles de cinéma libres et indépendantes sont primordiales aujourd’hui, car elles sont les seules garantes de la diversité cinématographique et sont des véritables lieux d’une expression démocratique de la culture.

Le GNCR est, pour ses membres, un espace permanent d’échanges et de réflexions sur les pratiques et les expériences professionnelles de chacun. À ce titre, et pour souligner son attachement au Festival La Rochelle Cinéma, le GNCR tient son assemblée générale à La Coursive. Enfin, en accord avec le Festival, le GNCR propose à ses adhérents de soutenir des films issus de la sélection « Ici et ailleurs ».

En 2021, le GNCR fête ses 30 ans au Fema avec la projection de 3 films programmés en avant-première dans l’hommage à Joana Hadjithomas & Khalil Joreige et dans « Ici et ailleurs » : Memory Box, Théo et les métamorphoses et Gunda.


Images en Bibliothèques

Créée en 1989, Images en bibliothèques est une association de coopération nationale pour la diffusion et la valorisation des images animées dans les bibliothèques. Elle apporte aux professionnels les éléments de réflexion et d’anticipation indispensables à l’évolution de leur métier. Images en bibliothèques propose des stages nationaux, répond à des commandes de formations sur le territoire, et organise des journées d’étude et des rencontres professionnelles.

Depuis 2019, Images en bibliothèques propose une formation pendant le Festival La Rochelle Cinéma. Ce stage porte sur la découverte du langage du cinéma et l’analyse filmique. Plus d’informations ici.


Nouvelles Écritures pour le Film d’animation (NEF Animation)

La NEF Animation est une association dédiée à la recherche et à la création dans le domaine du film d’animation. Elle fédère des professionnels de tous horizons : auteurs, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, étudiants, enseignants et médiateurs, ainsi que des institutions.

Son domaine d’action couvre l’aide à la création et à l’émergence de jeunes talents, l’échange d’expériences ainsi que la recherche sur le film d’animation à travers l’organisation de résidences, d’ateliers, de rencontres professionnelles et de colloques internationaux. Elle constitue à ce titre un laboratoire et un lieu d’expertise unique en Europe.

Basée à l’Abbaye Royale de Fontevraud, grand site du Val de Loire – Patrimoine de l’Unesco, elle bénéficie du soutien du CNC, de la DRAC et de la Région des Pays de la Loire, ainsi que de l’engagement de nombreux partenaires. Une collaboration suivie s’est tissée au cours des années avec le Festival La Rochelle Cinéma autour de l’invitation à de grands réalisateurs (Isao Takahata, Koji Yamamura, Théodore Ushev), des rétrospectives (Paul Grimault et compagnie, La Peinture animée, Le Documentaire animé) et des masterclasses.

En 2021, une large sélection de 13 courts métrages européens est présentée au Fema dans le cadre d’un zoom sur le stop motion. Une rencontre publique est animée par Xavier Kawa-Topor.


Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai (SCARE)

L’Atelier des Sorties est un rendez-vous proposé par le SCARE, le Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai, en partenariat avec l’ADRC. Il réunit distributeurs, exploitants et associations de salles afin de favoriser le dialogue entre les professions et l’exposition des films. Il se tient 4 fois par an, à Paris et en régions.

Chaque année, la session de juillet est accueillie par le Festival La Rochelle Cinéma. Trois à quatre distributeurs présentent la stratégie de sortie de films sélectionnés par le Festival, inédits ou du patrimoine, les plans de sortie et de communication envisagés, les outils marketing, les partenariats. L’atelier permet d’échanger sur les axes de communication, de répondre aux besoins de chacun, d’élaborer le déploiement des partenariats vers les relais locaux, en vue de préparer l’exposition de ces films en salles et de mieux connaître le travail et les spécificités de chacun.

Le SCARE représente 400 cinémas adhérents, près de 700 écrans, répartis dans toutes les régions et dans tous types de villes.

En 2021, l’atelier du SCARE est organisé le 28 juin.


Le Syndicat des Distributeurs Indépendants (SDI)

Créé en 1991 et regroupant 38 sociétés, le Syndicat des Distributeurs Indépendants (SDI) est une force incontournable de défense des intérêts des entreprises indépendantes de distribution de films.

Ses adhérents sont présents dans toutes les catégories de films : récents, jeune public, patrimoine, documentaires. Son action le conduit à maintenir une veille permanente auprès du Centre National de la Cinématographie et des autres organisations professionnelles, afin d’obtenir garanties et moyens pour que perdure, le plus largement possible, le pluralisme et la liberté d’action qui sont indispensables à l’exercice de notre profession, faite d’engagement aux côtés des films, de prise de risques et de passion. En proposant chaque année une importante offre de films français et étrangers d’art et d’essai sortant en salles, les membres du SDI se distinguent par leur désircontinuel de découvrir des auteurs et des cinématographies peu connus, devenant ainsi des instigateurs inlassables du renouvellement de la création.

Cette année, le Fema accueille le SDI qui fête ses 30 ans en 2021 !


Le Fema, un festival ancré à La Rochelle

Le festival est accueilli chaque année par La Coursive, la scène nationale de La Rochelle (voir Lieux). A l’année, La Coursive reçoit le Fema pour des séances en avant-premières ou des collaborations artistiques. En 2020, suite à l’annulation de sa 48e édition, La Coursive propose une carte blanche au Festival avec 8 séances (voir « un été en salles »).

Le festival est présent dans les salles de cinéma du CGR Dragon, sur le Vieux Port, il est aussi accueilli par d’autres lieux : la Médiathèque Michel-Crépeau (avec des séances quotidiennes en entrée libre pendant le Fema) et la Sirène (coproduction de ciné-concerts).

En plus de ces lieux incontournables, le Fema collabore depuis 2020 avec le ciné-club Jules+Jim autour de séances exceptionnelles : en 2021, autour du film Working Girl dans le cadre de la journée consacrée à Sigourney Weaver le 04.07 à 20:00.

Le festival est régulièrement invité par des événements culturels rochelais : carte blanche offerte par Les Escales documentaires en octobre 2020, invitations du Festival Ecran vert, etc.


Le festival rayonne en Charente-Maritime et Nouvelle-Aquitaine

Le festival organise régulièrement des projections dans le territoire de la Charente-Maritime et au-delà avec des avant-premières ou reprises de la programmation dans des salles partenaires : Le Gallia de Saintes, Le Moulin du Roc à Niort, le Jean-Eustache à Pessac, Le Méliès à Pau, La Cité de l’Image à Angoulême, La Maline sur l’Île de Ré, etc.

En 2020, une tournée du Fema « hors-les-murs » est organisée en Nouvelle-Aquitaine et partout en France avec de nouvelles salles partenaires.

En 2021, le festival accompagne la sortie du documentaire d’Alexandra Pianelli, Le Kiosque, en soutenant une tournée dans une demi-douzaine de salles du département organisée par Ciné Passion 17 (une association d’exploitants qui favorise la promotion du cinéma dans les salles de la ruralité de la Charente-Maritime).

Par ailleurs, le festival s’inscrit dans la programmation du « Festival des festivals » organisé fin août par le département à Surgères.

Avec le soutien du Département de la Charente-Maritime


Le festival collabore avec des festivals en France et en Europe

À des fins de programmation, pour initier de nouvelles collaborations ou faire partie d’un jury, les membres de l’équipe du festival se rendent, tout au long de l’année, dans d’autres manifestations, en France et à l’étranger. Les responsables de ces festivals sont à leur tour conviés au Fema.

Des accords de partenariats avec plusieurs festivals visent à des programmations communes (hommages, rétrospectives, créations ciné-concerts…) et recommandations de films, une promotion mutuelle, des invitations à participer à un jury ou des rencontres professionnelles : Les Arcs Film Festival (France) — Festival International du Film de La Roche-sur-Yon — Festival Un week-end à l’Est (Paris) — Bergamo Film Meeting (Italie) — Il Cinema Ritrovato, Bologne (Italie) — New Horizons International Film Festival de Wroclaw (Pologne) — Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart (Allemagne) — Festival International de Cine de San Sebastián (Espagne) — Nordic Film Days Lübeck (Allemagne) — Riga International Film Festival (Lettonie) — Transilvania International Film Festival (Roumanie)

Le Fema est membre du Collectif des Festivals de cinéma de Nouvelle-Aquitaine et de Carrefour des Festivals, association qui regroupe une cinquantaine de festivals en France, facilite les échanges entre ses membres et œuvre à la reconnaissance du travail important de ces structures.

Des collaborations étroites se sont également développées avec plusieurs cinémathèques, en France et en Europe, permettant au festival d’accéder à des copies rarissimes et aux films de circuler plus largement grâce à des programmations communes d’hommages et de rétrospectives : Les Archives françaises du film du CNC — La Cinémathèque françaiseLa Cinémathèque de ToulouseLa Cinémathèque de la ville de LuxembourgLa Cineteca di Bologna.

Investi d’une mission de conservation du patrimoine cinématographique depuis 1969, le Centre national du cinéma et de l’image animée, met à disposition des festivals et des cinémathèques ses collections avec l’accord des ayants droit et des déposants qui depuis 50 ans lui ont confié les œuvres majeures de l’histoire du cinéma mondial.

Parmi ces œuvres, les courts métrages réalisés par René Clément, programmés au Fema 2021 dans le cadre d’une grande rétrospective.


Le festival accompagne les artistes toute l’année

En résidence à La Rochelle

Accueil de cinéastes pour diriger des ateliers en 2020-2021 : Diane Sara Bouzgarrou, Adrien Charmot, Nicolas Habas, Yannick Lecoeur, Chloé Mazlo, Lucie Mousset et Frédéric Ramade.

En ciné-concerts à La Rochelle et en Europe

Depuis 2007, commandes régulières à des artistes de musiques originales pour accompagner des films programmés au festival. Ces créations sont devenues des coproductions européennes depuis 2020 grâce au développement de partenariats avec d’autres festivals :

• En 2021, Malombra de Carmine Gallone : 2 créations de la compositrice roumaine Simona Strungaru et de la compositrice française Julie Roué. Une coproduction Fema La Rochelle et Transilvania International Film Festival.

• Reportée en 2022, Les Hommes le dimanche de Robert Siodmak : une création du compositeur letton Domenique Dumont. Une coproduction Fema La Rochelle, Les Arcs Film Festival et Bulciné.


Le festival se poursuit en VOD

Avec LaCinetek, le site de VOD (vidéo à la demande) consacré aux plus grands films du xxe siècle choisis et présentés par des réalisateurs et réalisatrices du monde entier.

C’est l’addition des listes des films préférés de cinéastes qui compose le catalogue de LaCinetek, proposant ainsi la cinémathèque idéale de ceux et celles qui font le cinéma d’aujourd’hui.
Plus de 1 500 films décisifs de l’histoire du cinéma sont actuellement disponibles dont plus de 350 inédits en VOD.

En 2021, le ciné-club de LaCinetek propose une projection d’Au feu les pompiers ! de Milos Forman, suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Patricia Mazuy et en présence du critique Thierry Méranger. Pour en savoir plus.
À l’automne 2021, le Fema et LaCinetek envisagent d’organiser une édition en ligne du festival sur le site lacinetek.com.

Avec ArteKino, première offre numérique gratuite, multilingue et participative entièrement dédiée au cinéma européen et disponible sur l’ensemble du territoire européen. Développé par ARTE en partenariat avec Festival Scope, ArteKino vise
à permettre à une large audience européenne de découvrir la richesse et la diversité de la production cinématographique européenne.

La 6e édition du ArteKino Festival aura lieu du 1er au 31 décembre 2021 ; 12 œuvres cinématographiques européennes récentes seront proposées au public en 6 langues dans toute l’Europe. Deux films seront récompensés par le Prix du public européen et le Prix du jury jeunes.

Cette année, le Fema programme Ivana the Terrible sélectionné à ArteKino Festival 2020, et Uppercase Print, dans le cadre de l’hommage à Radu Jude, sélectionné à ArteKino Festival 2021 et présenté par Olivier Père. La rencontre avec Radu Jude, animée par Olivier Père et Carlo Chatrian, sera disponible en décembre 2021 sur le site d’Arte. tv.