Trois sublimes canailles

John Ford

États-Unis — 1926 — 85 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original Three Bad Men Scénario : John Ford, John Stone Image : George Schneiderman Production : Fox Interpretation : George O’Brien (Dan O’Malley), Olive Borden (Lee Carlton), J.Farrell McDonald (Mike Costigan), Tom Santschi (Bull Stanley), Frank Campeau (Spade Allen), Louis Tellegen (le shérif Hunter), George Harris (Joe Minsk), Jay Hunt (Nat Lucas) Source : Cinémathèque française

En 1876, durant la ruée vers l’or au Dakota, trois hors-la-loi sympathiques sacrifient leur vie à tour de rôle pour sauver une jeune fille des griffes d’un shérif corrompu et la remettre dans les bras de celui qu’elle aime… « Grâce au magnifique travail du chef-opérateur George Schneiderman, le film contient quelques-unes des compositions les plus complexes de Ford qui emploie avec virtuosité le clair-obscur en noir et blanc. Le raffinement visuel de cette aventure picaresque ne l’alourdit jamais, les images ne paraissent jamais maniérées ou trop étudiées. » Joseph McBride