Le Père

Alf Sjöberg

35 mm — couleurs — 98 mn — 1969

Titre original Fadern Scénario AIf Sjöberg, d’après la pièce d’August Strindberg Images Lasse Björne Musique Torbjôrn Lundquist et Robert Lowry Son Lars Klettner Décors Bibi Lindström Production Svenska Filminstitutet/Sveriges Radio Interprétation

Georg Rydeberg (Adolf), Gunnel Lindblom (Laura), Lena Nyman (Bertha), Sif Ruud (Margaret), Aino Taube (la mère de Laura)

Le drame Le Père comme le film, raconte l’histoire d’un couple dont la fille unique est utilisée comme une arme par les deux époux dans leur lutte implacable. Le mari est un militaire et un savant : il représente le type du mâle supérieur qui était encore au début du siècle le symbole d’une société patriarcale et disciplinée. Dans ce milieu, la femme compense sa faiblesse par une ingéniosité plus grande et par le pouvoir ultime dont elle dispose, non en sa qualité de femme mais de mère. La pièce de Strindberg présente une construction strictement dramatique, dans la ligne de la tragédie grecque. En insinuant que son mari n’est pas père de l’enfant, l’épouse le pousse progressivement vers la folie. Cependant, comme il l’avait fait avec Mademoiselle Julie, Alf Sjöberg a fait éclater le cadre dramatique de la pièce en un final grandiose, qui apporte à l’action limitée dans le temps, un caractère moderne.