Montmartre

Ernst Lubitsch

Allemagne — 1922 — 22 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original Die Flamme Scénario Hanns Kräly, d’après la pièce de Hans Müller Die Flamme inspirée d’Yvette de Guy de Maupasssant Image Theodor Sparkuhl Decors Ernst Stern, Kurt Richter Interpretation Pola Negri (Yvette), Hermann Thimig (Son mari André), Alfred Abel (Raoul, cousin d’André), Hilde Wörner (Louise), Frida Richard (Mme Vasal), Jacob Tiedtke (Borell), Max Albert (le journaliste), Ferdinand von Alten (l’homme du monde), Jenny Marba (la mère d’André) Production Ernst Lubitsch Film GmbH (Berlin)

Paris au début du siècle. La modiste Yvette mène une vie dissolue au café de Flore. Elle tombe amoureuse d’André, un compositeur, et décide de changer de vie. Ils se marient. Mais Yvette, tenue à l’écart de la vie de son mari, retourne au café. André l’abandonne et repart chez sa mère, laquelle, voulant éloigner définitivement Yvette, va la voir et apprend qu’elle attend un enfant.