L’Art d’être aimée

Wojciech J. Has

35 mm — N et B — 101 min — 1963 — V.O. Sous-titres français

Titre original Jak byc kochana Scénario Kazimierz Brandys Prises de vue Stefan Matyjaszkiewicz Musique Lucjan M. Kaszycki Production Ensemble Kamera Interprétation

Barbara Krafftowna (Felicja), Zbigniew Cybulski (Wiktor Rawicz), Artur Mlodnicki (Tomasz), Wienczyslaw Golas (l’officier S.S.), Zdislaw Maklakiewicz (le journaliste), Wieslawa Kwasniewska, Jadwiga Krawczyk, Kalina Jedrusik

Felicja, actrice bien connue de la Radio polonaise prend l’avion pour Paris. C’est le premier voyage qu’elle entreprend après la guerre. Au cours du vol, elle égrène ses souvenirs… Toute jeune comédienne en 1939, elle devait débuter au théâtre, aux côtés d’un acteur dont elle était profondément amoureuse : Wiktor Rawicz. La guerre a détruit ses projets. Pour éviter d’avoir à collaborer avec l’occupant nazi, elle travaille alors comme serveuse dans un café. Mais Wiktor est poursuivi par la Gestapo et Felicja se décide à le cacher chez elle. Comme la vie de celui qu’elle aime est de plus en plus menacée, Felicja se risque à jouer dans un théâtre allemand, assurant ainsi la sécurité de son logement qui abrite Wiktor. Pourtant tous les sacrifices de Felicja se révèlent inutiles. Après la guerre, Wiktor se suicide en sa présence. Elle-même, accusée d’avoir collaboré avec l’ennemi, se voit privée de la possibilité de jouer au théâtre…