Shyam Benegal

Cinéaste, Inde

Né à Hyderabad [Andra Pradesh] en 1934. Fondateur du ciné-club de Hyderabad, diplômé en économie, vétéran du film publicitaire (600 films), il est un des représentants les plus célèbres de la nou-velle vague indienne. Refusant les stéréotypes du cinéma hindi, il tient néanmoins à toucher à un vaste public, réalisant des films qui, évitant toute recherche formelle trop marquée, s’appuient sur des situations authentiques de conflits sociaux : la tyrannie des propriétaires ruraux (La Graine [Ankur], 1974), la révolte contre cette oppression (L’Aube [Nishanti, 1975), la difficile installation d’une coopérative laitière en milieu rural (Le Barattage [Manthan], 1976). Le thème de l’humiliation de la femme, déjà très présent dans ces films, est ensuite traité spécifiquement : Le Rôle (Bhumika, 1977) portrait d’une actrice de cinéma tentant d’assumer sa vie ; Le Talisman (réalisé en hindi [Kondura] et en telugu [Anugraham], 1977) destruction d’une jeune femme par l’oppression religieuse. Junoon (1978) retrace la révolte des Cipayes de 1857. Kalyug (1981) contre la rivalité impitoya-ble de deux familles dans le monde des affaires. Arohan (1982) évoque à nouveau la lutte des humiliés et des oppresseurs. Mandi (1983) traite de la destinée capricieuse des courtisanes. La Rochelle lui a consacré un hommage en 1983.

Filmographie

De 1967 à 1972, nombreux films publicitaires et documentaires. 1967 : A Child in the Streets 1972 : The Shruti and Graces of Indian Music 1974 : Ankur (The Seedling) 1975 : Charandas Chor, Nishant (Night’s End) 1976 : Manthan (The Churning) 1977 : Bhumika (The Role), Kondura [vers. hindi], Anugraham [vers. telugu] (The Boon) 1978 : Junoon (Possessed / A Flight of Pigeons / The Obsession) 1981 : Kalyug (The Machine Age) 1982 : Arohan, Satyajit Ray, Film Maker (docum.), Jawaharlal Nehru (docum.) Langue : hindi