Arnaldo Jabôr

Cinéaste, Brésil

Arnaldo Jabôr est né le 12 décembre 1940 à Rio de Janeiro. Il fait ses études secondaires chez les jésuites au collège Santo Inacio (comme quelques autres cinéastes : Carlos Diegues et Julio Bressane) ; puis son droit à l’université catholique de Rio. Au sein du mouvement étudiant, berceau du cinéma, il collabore notamment au journal O Metropoli-tano. Son nom figure au générique de certains documentaires de la nouvelle génération, soit comme assistant-réalisateur, producteur exécutif ou preneur de son. « Maioria Absoluta » (Léon Hirszman, 1964), « Integraçao Racial » (Paulo César Saraceni, 1964). Il débute lui-même dans la réalisation par des films qui s’inspirent partiellement des techniques du cinéma vérité.

Filmographie

1965 – « Le Cirque » (O Circo). 1967 – « Opinion Publique » (Opiniào Pùblica). 1970 – « Pindorama » (Pindorama). 1972 – « Toute nudité sera châtiée » (Toda nudez sera castigada). 1975 – « Mariage » (O Casamento). 1977 – « Tout va bien » (Tudo Bem). 1980 – « Je t’aime » (Eu-te amo)