Le Trésor d’Arne

Mauritz Stiller

35 mm — N et B — 2 275 m (84 mn) — 1919

Titre original Herr Arnes pengar Scénario Mauritz Stiller et Gustaf Molander, d’après le roman de Selma Lagerlôf Images J. Julius (pseudonyme de Julius Jaenzon) Musique Helmer AlexandersSon Décors Alexander Bako et Axel Esbensen Production Svenska Biografteatern Interprétation

Richard Lund (Sir Archie), Hjalmar Selander (Arne), Concordia Selanger (son épouse)), Mary John-son (Elsalill), Wanda Rothgardt (Berghild), Axel Nilsson (Torarin), Jenny Ohrstrôm-Ebbesen (sa mère), Erik Stocklassa (Sir Filip), Bror Berger (Sir Donald), Stina Berg (l’aubergiste)

Au XVIe siècle, les armées de mercenaires écossais rebelles, sont révoquées par le roi de Suède. Leurs chefs sont emprisonnés, mais trois d’entre eux, Sir Archie, Sir Donald et Sir Filip, parviennent à s’échapper de leur cellule ; ils se réfugient au Danemark, dans le petit port de Marstrand, où ils espèrent trouver un bateau pour l’Ecosse. Les navires sont emprisonnés par les glaces et les soldats doivent attendre le dégel pour regagner leur pays. Poussés par la faim, les trois hommes s’introduisent dans la ferme isolée de messire Arne et font main basse sur son trésor avant d’assassiner tous les témoins de leur méfait, à l’exception d’une jeune fille, Elsalill, qui a assisté au meurtre de sa famille. Torarin, qui habite une cabane au bord de la mer, la recueille chez lui. Au cours des mois qui suivent, les trois meurtriers impunis rencontrent souvent Elsalill qui, comme chacun au village, ne soupçonne rien. Elle tombe amoureuse du beau Sir Archie. Au cours d’une de leurs rencontres, il lui avoue qui il est réellement. Alertés, les soldats arrivent. Sir Archie essaie alors de s’enfuir en se servant d’elle comme d’un bouclier. La jeune fille est transpercée de coups de lance ; son bourreau abandonne le frêle cadavre et se sauve. Un peu plus tard, il est rattrapé ainsi que ses deux complices. Les femmes de Marstrand transportent le corps d’Elsalill dans une longue procession au-dessus de l’océan gelé.