Traité de bave et d’éternité

Isidore Isou

1951 — 120 min — 35 mm — noir et blanc

"Les personnages, l’histoire et les lieux de l’action sont – bien entendu ! – imaginaires ; toute ressemblance avec des événements connus est purement fortuite. Même le quartier de Saint-Germain-des-Prés a été inventé par l’auteur et représente le chemin de croix du héros". (Générique du film)