Requiem à l’aube

Olivier Desbordes

16 mm — couleurs — 1 h 30 — France — 1975

Ferdinand vit dans un univers encombré de symboles. « A » semble plus attaché à une vie quotidienne très structurée. Quand « A » rencontre Ferdinand, tout l’équilibre dans lequel il vit va s’effondrer. D’abord une attirance esthétique lui révélera sa véritable image. Il basculera alors dans ce qu’il appelait la « folie », la déraison. Les deux personnages, au terme de leurs aventures, devront mourir au monde réel car ils sont dans I’impasse du rêve.