Le Pouvoir

Augusto Tretti

35 mm. Noir et blanc. Traduction simultanée. 1 h 20. 1971. Inédit

Titre original Il Potere Scénario, découpage et images Augusto Tretti. Son Giuseppe Donato. Décors Gluseppe Ranieri. Musique Eugenia Manzoni Tretti. Montage Giancarlo Ranieri Production Aquarius Audiovisual Interprétation

Paola Tosi (Troglodyte, Indienne, Visiteuse de l’entreprise agricole), Massimo Campostrini (Tiberius Gracchus, Indien, Député socialiste), Ferruccio Maligna (Cardinal-Évêque), Giovanni Moretto et Diego Peres (Troglodytes, Indiens, Ouvriers), Augusto Tretti (Pouvoirs militaire, commercial et terrien, Mussolini)

Film grotesque mais réfléchi, simple et non simpliste, clair et non superficiel, qui accorde élan lyrique et thèse politique. Tretti nous fait passer tambour battant de l’âge de la pierre à l’époque romaine, du Far West au Vietnam, de l’Italie du fascisme à celle du Miracle économique et de l’ouverture à gauche. C’est, dit fort justement l’auteur, « une calvacade grotesque à travers les différentes époques de l’histoire, pour démontrer que le pouvoir, sous des habits et avec des moyens différents, est toujours le même, à savoir l’oppression et l’exploitation exercée par une classe sur les autres. » C’est assez dire l’actualité de ce film.