Mauvaise Graine

Billy Wilder

France — fiction — 1934 — 1h11 — DCP — noir et blanc

Scénario Billy Wilder, Hans G. Lustig, Max Kolpé Image Paul Cotteret, Maurice Delattre Musique Franz Waxman, Allan Gray Montage Thérèse Sautereau Son Jean Bertrand Production Compagnie Nouvelle Commerciale Source Lobster Films Interprétation

Danielle Darrieux, Pierre Mingand, Paul Escoffier, Raymond Galle, Gaby Héritier, Jean Wall, Michel Duran, Paul Velsa, Maupi, Georges Malkine, Georges Cahuzac

Henri Pasquier, fils de bonne famille, s’acoquine par veulerie avec une bande de voleurs d’automobiles. Sa loyauté foncière et son béguin pour une fille du gang gênent le chef qui décide de le supprimer en lui confiant une voiture sabotée…

« Mauvaise Graine nous balade dans le Paris d’avant-guerre, guidés par un Henri Pasquier – sorte de Michel Poicard* des années 1930 – sillonnant les rues à toute berzingue à bord d’une décapotable volée, avant de nous entraîner, à bout de souffle, sur les routes du Sud, direction Marseille. Malgré l’absence de budget, Wilder n’économise pas son cinéma. Montage rythmé, surimpressions et autres jeux de caméra annoncent déjà le style du tout jeune cinéaste dans cette tragi-comédie jazzy “à l’Américaine” où s’expriment aussi l’opposition entre les classes et la tension entre les générations. » * Héros d’À bout de souffle de Jean-Luc Godard, interprété par Jean-Paul Belmondo

Stéphanie Alexandre, histoire-immigration.fr, 4 juillet 2008