Malombra

Mario Soldati

Italie — 1942 — 94 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario Mario Bonfantini, Renato Castellani, Ettore M. Margadonna, Tino Richelmy, Mario Soldati, d’après le roman éponyme d’Antonio Fogazzaro Image Massimo Terzano Musique Giuseppe Rosati Montage Gisa Radicchi Levi Decors Gastone Medin Interpretation Isa Miranda (Marina di Malombra), Andrea Checchi (Corrado Silla), Irasema Dilian (Edith Steinegge), Giacinto Molteni (Andrea Steinegge), Gualtiero Tumiati (Le conte Cesare d’Ormengo), Nino Crisman (Nepo salvador) Production Lux Film

Une jeune marquise orpheline est hébergée par un vieil oncle qui la tient prisonnière dans sa luxueuse villa du lac de Côme jusqu’à son mariage. En proie à la solitude, elle se promène dans la villa et découvre des lettres de son aïeule. Impressionnée au point de se prendre pour sa réincarnation, elle jette son dévolu sur un jeune écrivain habitant aussi la maison, et s’imagine poursuivre avec lui l’idylle de son ancêtre. Cette identification avec un fantôme la conduit à la folie.