Les Larmes amères de Petra van Kant

Rainer Werner Fassbinder

Allemagne — 1972 — 2h04 — fiction — couleur — vostf

Titre original Die bitteren Tränen der Petra von Kant Scénario Rainer Werner Fassbinder, d’après sa pièce de théâtre Image Michael Ballhaus Montage Thea Eymèsz Production Filmverlag der Autoren, Tango Film Source Carlotta Films Interprétation

Margit Carstensen, Hanna Schygulla, Irm Hermann, Eva Mattes, Katrin Schaake, Gisela Fackeldey

Styliste de mode réputée, Petra von Kant vit une vie de femme libre et indépendante, assistée de Marlene, sa secrétaire, dessinatrice et bonne à tout faire entièrement soumise. Petra tombe amoureuse de Karin, une jeune prolétaire devenue son mannequin vedette. La passion se transforme rapidement en jalousie maladive.

« Fassbinder adapte l’une de ses pièces et conserve le huis clos théâtral. Dans un décor rempli de dorures et de miroirs clinquants, le cinéaste compose de sublimes et terribles portraits de femmes, comme cette Petra capricieuse, autoritaire et inhumaine. Illustration de la vanité et des douleurs liées à l’amour, Les Larmes amères de Petra von Kant est l’un des plus brillants mélodrames de son auteur. Fassbinder [y] met en scène l’homosexualité avec une liberté déconcertante pour l’époque. »

Institut Lumière, mai 2022

Séances

  • VE dim. 03.07 14:00 En présence de : François Ozon (cinéaste) Suivi d'une rencontre animée par Philippe Rouyer (Positif)