La Bête humaine

Jean Renoir

France — fiction — 1938 — 1h40 — num — noir et blanc

Scénario Jean Renoir d’après le roman d’Émile Zola Image Curt Courant, Claude Renoir Musique Joseph Kosma Montage Marguerite Renoir, Suzanne de Troeye Son Robert Teisseire Production Paris Films Source Studio Canal Interprétation

Jean Gabin, Simone Simon, Fernand Ledoux, Julien Carette, Blanchette Brunoy, Jenny Hélia, Gérard Landry, Jean Renoir

Témoin d’un meurtre commis par Roubaud, chef de gare au Havre, Jacques Lantier, mécanicien de locomotive, devient l’amant de Séverine, la femme de l’assassin. Ce secret les rapproche et Séverine incite Lantier à tuer son mari…

« La Bête humaine n’est pas seulement un film politique. C’est un chef-d’œuvre sur la passion sensuelle et le poids du destin. Mais contrairement à Carné et au réalisme poétique, Renoir ne se réfugie pas derrière la notion de fatalité. Il désigne les coupables, les corrupteurs, critique la société, décrit et analyse chaque comportement avec une acuité qui le fait, in fine, rejoindre Zola, l’écrivain qui incarne, pour paraphraser Deleuze, la plus haute idée du naturalisme. Les accords passés avec la SNCF et le long travail préparatoire des acteurs confèrent au film de Renoir un réalisme hallucinant et quasi documentaire sur le métier de cheminot. »

Oliver Père, wordpress.com