Adieu… Léonard !

Pierre Prévert

France — 1943 — 104 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario et dialogues Jacques Prévert Pierre Prévert Image André Thomas Jean Lalier Musique Georges Mouqué Chanson Jacques Prévert Montage Charles Bretoneiche Décors Max Douy Son Maurice Carrouet Production Essor Cinématographique Français Interprétation Julien Carette (Félicien Léonard) Charles Trenet (Ludovic) Pierre Brasseur (Bonenfant) Jacqueline Bouvier (Paulette) Denise Grey (Bernardine Léonard) Maurice Baquet (le marchand de lampions) Madeleine Suffel (la poule) Gaby Wagner (la jolie voyageuse)  

Léonard vend des lampions et autres farces et attrapes. Les extravagances de sa femme Bernardine et de l’amant de celle-ci, Tancrède, l’ont conduit à la ruine. Après avoir tenté, maladroitement, de faucher le sac à main d’une jolie voyageuse dans un compartiment de train, il est poussé par Tancrède à faire un coup…

« Il semble difficile à première vue de classer cette œuvre dans une catégorie déjà connue, tant le sujet tranche avec ce qui a déjà été fait jusqu’alors. C’est un curieux mélange de comique, de burlesque et de fantaisie poétique. Et pour la première fois, croyons-nous, il nous est donné à voir les petits métiers. »
J. L., L’Illustration, 11 septembre 1943