Danielle Arbid

Cinéaste, Liban

Née au Liban en 1970, Danielle Arbid quitte son pays à l’âge de 17 ans et s’installe en France, étudie la littérature et travaille dans la presse écrite pendant cinq ans. En 1997, elle arrête définitivement le journalisme. Elle se lance intuitivement dans le cinéma et réalise à la suite plusieurs films. S’intéressant à différentes formes de narration, elle alterne depuis les fictions, les documentaires à la première personne et les essais. Et parfois elle expérimente à la croisée des genres. Sélectionnés par de nombreux festivals en France et dans le monde, ses films reçoivent un très bon accueil à la fois public et médiatique, ainsi que plusieurs récompenses dont successivement le Léopard d’Or vidéo et le Léopard d’argent au festival de Locarno ou le prix Albert Londres. Ses deux longs métrages Dans les champs de bataille et Un homme perdu ont été sélectionnés à la Quinzaine des réalisateurs, au festival de Cannes.