Le Vol de l’aigle

Jan Troell

35 mm — couleurs — 135 mn — 1982

Titre original Ingenjör Andrees Luftfärd Scénario Jan Troell, Georg Oddner, lan Rakoff, Klaus Rifbjerg, d’après le roman-document de Per Olof Sund-man Le Voyage de l’ingénieur Andrée Images Jan Troell Décors Nils Lund, Botvid Kihlmann et Bôrje LarsSon Son Jacob Trier Production Bold Productions pour Svenska Filminstitutet Interprétation

Max von Sydow (S.A. Andrée), Göran Stangertz (Nits Strindberg), Sverre Anker Ousdal (Knut Fraenkel), Lotta Larsson (Anna), Jan-Olof Strandberg (Nits Ekholm), Ulla Sjiiblom (la soeur d’Andrée), Henric Holmberg (G. V.E. Svedenborg), Ingvar Kjellson (Alfred Nobel), Eva von Hanno (Gurli Linder), Clément Harari (Lachambre)

A la fin du siècle dernier, un ingénieur suédois, Andrée, directeur de l’Office Royal des Brevets, avait décidé de se lancer, en ballon, à’ la conquête du pôle nord. Il réussit à obtenir l’aide des rois et des chefs d’Etat, des banquiers et des savants, pour ce projet fantastique et par avance (presque) condamné à l’échec ; pendant l’été 1897, Andrée, accompagné de deux compagnons audacieux, s’envola en ballon du Spitsberg. Trente-trois ans plus tard, les corps des trois hommes furent retrouvés dans l’île de Vitôn, à quelques jours de marche de leur point de départ. Avec les corps on retrouva aussi le journal de l’expédition et des photographies (!), ce qui a permis de reconstituer en détail le court voyage en ballon, très vite contraint d’atterrir à cause du givrage, puis une odyssée de trois mois sur la glace, dans le froid et la nuit polaire, avant l’épuisement final.