La Terre éphémère

George Ovashvili

Géorgie/Allemagne/France/République tchèque/Kazakhstan — fiction — 2014 — 1h40 — couleur — vostf

Titre original Simindis Kundzuli Scénario Nugzar Shataidze, George Ovashvili, Roelof Jan Minneboo IMAGE Elemér Ragályi Musique Josef Bardanashvili MONTAGE Kim Sun-min Production Alamdary Film, 42film, Arizona Productions, Axman Source Arizona Films Interprétation

Ilyas Salman, Mariam Buturishvili, Irakli Samushia

En Géorgie, sur le fleuve Inguri, des bandes de terres fertiles émergent se créent et disparaissent au gré des saisons. Un vieil Abkhaze et sa petite fille cultivent du maïs sur une de ces îles provisoires. Leur lien intense à la nature est perturbé par les rondes menaçantes des gardes-frontières.

« Avec un art consommé de l’ellipse, le cinéaste géorgien George Ovashvili donne le sentiment de la lenteur des jours, de la fatigue du travail, tout en faisant grandir sous nos yeux maison et récolte. Un petit morceau de civilisation s’édifie en accéléré. De temps en temps passe l’embarcation des gardes-frontières, qui lorgnent la jeune fille, surveillent son grand-père. Sur cet espace minuscule, le metteur en scène fait tenir les grandes tensions humaines éternelles du désir et de la violence. Ce beau film à la simplicité sans phrases est comme une réduction de l’histoire humaine, poignante de grandeur et de misère. »

Marie-Noëlle Tranchant, Le Figaro, 23  décembre 2014