Terje vigen

Victor Sjöström

Suède — fiction — 1916 — 56 min — noir et blanc — muet avec intertitres français

Scénario Victor Sjöström, Gustaf Molander, d’après un poème d’Henrik Ibsen Image Julius Jaenzon Production AB Svenska BiografTeatern Source Svenska Filminstitutet Interprétation

Victor Sjöström, August Falck, Edith Erastoff, Bergliot Husberg, William Larsson, Gucken Cedeborg, Olof As

Au début du XIXe siècle, le pêcheur norvégien Terje Vigen vit heureux avec sa famille. Mais les guerres napoléoniennes et le blocus anglais provoquent bientôt une terrible famine. Pour nourrir les siens, Terje doit partir au Danemark.

« Impétueux génie de la nature, chevauchée par des hommes dont elle décide du sort, la mer s’ébat au fond du paysage, comme un caractère en soi, arbitraire et imprévisible. Inévitable, elle soutient le drame du film : tous les chemins, toutes les pistes narratives y mènent. Elle pose au marin une énigme existentielle à laquelle il ne peut se dérober et qui sera pourtant sa malédiction. La mer est ce décor dont tout part et où tout revient en dernière instance. Impossible à cadrer, fuyant toujours par un bord du plan, incompressible, incernable, symbole éternel de l’infinité, elle lance à toute caméra qui se respecte un sacré défi. Comment faire rentrer la (divine) nature dans une image de cinéma ? »

Mathieu Macheret, critikat.com, 29 décembre 2009