Son enfant

Ferdinando Maria Poggioli

Italie — 1942 — 85 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original La Morte civile Scénario Cesare Morgante, Vincenzo Talarico, d’après l’œuvre de Paolo Giacometti Image Carlo Montuori Musique Umberto Galassi Decors Ottavio Scotti Costumes C.G. Sensani Montage Mario Serandrei, F.M. Poggioli Son Arrigo Usigli Interpretation Carlo Ninchi (Corrado), Dina Sassoli (Rosalia), Renato Cialente (Palmieri), Greta Gonda (Giovanna), Elio Steiner (Giacinto Castaldi), Tina Lattanzi (Geltrude), Maria Sandri (Ada), Guido Verdiani, Guglielmo Barnabo, Vittorio Sanni, Achille Majeroni Production S.A. Consorzio ICAR

Après avoir assassiné son beau-frère, un peintre est condamné à la prison à perpétuité. Quelques années plus tard, il s’évade et retourne chez lui pour revoir sa famille. Entre-temps, sa femme est devenue gouvernante chez un médecin et a fait croire à sa fille que ce médecin était son père. Il n’ose pas menacer leur tranquillité et repart, désespéré.