Le Silence des organes

Jean-Noël Cristiani

16 mm — couleurs — 1 h 10 — France — 1975

Trois médecins malades de la médecine parlent : le pouvoir religieux d’une manne tombée du ciel, la maladie considérée comme une matière première à exploiter ou le combat pour sa disparition. Ambiguité des discours, contradictions : malaise et grand soupçon. Horreur de l’inadéquation et de l’autoritarisme de la réponse médicale face à ces corps guéris et/ou abattus, emboltés dans des machines, traversés de langues étrangères comme d’occupations ou stéréotypées : « par manque justement de cette langue parlante que nos premiers examens médicaux nous ont aplatie d’un manche de cuillère dans la bouche ».