She’s Gotta Have It

Spike Lee

Etats-Unis — 35 mm — N et B et couleurs — 90 mn — 1986

Scénario Spike Lee Images Ernest DickerSon Musique Bill Lee Décors Ron Paley Montage Spike Lee Son Barry Alexander Brown Production Forty Acres and a Mule (New York) Interprétation

Tracy Camilla Johns (Nola Darling), Redmond Hicks (Jamie Overstreet), John Terrell (Greer Childs), Spike Lee (Mars Blackmon), Raye Dowell (Opal Gilstrap), Joie Lee (Clorinda Bradford), Epatha Merkinson (Dr Jamison), Bill Lee (Sonny Darling)

She’s Gotta Have It est le portrait d’une ravissante jeune femme noire, dans le New York des années 80, et de ses relations avec les trois hommes très différents qu’elle aime.
« 20 mars 1986, Brooklyn, New York. Aujourd’hui j’ai 29 ans et je viens de recevoir un beau cadeau d’anniversaire. Mon premier long métrage, She’s Gotta Have It a été invité à participer à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Je pense à présent — et plus que jamais — que réaliser et achever un film est l’une des tâches les plus difficiles qui soient données à l’homme, et lorsque vous êtes un cinéaste indépendant, ça tient d’un véritable petit miracle. Je remercie Dieu et tous ceux qui ont été à mes côtés depuis le début. Mais venons-en au fait. Dans l’Histoire du cinéma américain, les Noirs ont souvent, trop souvent, dû compter sur Hollywood pour raconter leurs histoires. Je suis décidé à changer cela, ne serait-ce que dans la mesure de mes modestes moyens. Nous ne devons pas dépendre des Spielberg et consort pour définir notre existence. Les Noirs doivent produire leurs propres films, un point c’est tout. » (Spike Lee)