Les Sentiers de la gloire

Stanley Kubrick

35 mm — N et B — 86 mn — 1957

Titre original Paths of Glory Scénario Stanley Kubrick, Calder Willingham et Jim Thompson, d’après le roman homonyme de Humphrey Cobb Images George Krause Musique Gerald Fried Décors Ludwig Reiber Montage Eva Kroll Production James B. Harris pour Bryna Productions Source UIP, Zurich Interprétation

Kirk Douglas (Colonel Dax), Ralph Meeker (Capitaine Paris), Adolphe Menjou (Général Brou-lard), George Macready (Général Mireau), Wayne Morris (Lieutenant Roget), Richard Anderson (Major Saint-Auban), Joseph Turkel (Soldat Arnaud), Timothy Carey (Soldat Férol), Peter Capell (Colonel-juge), Bert Freed (Sergent Boulanger)

En 1916, sur le front, le Général Broulard convainc le Général Mireau, qui vise un avancement, de lancer une attaque suicidaire contre la position allemande imprenable, « la Fourmilière ». C’est le Colonel Dax qui conduira l’attaque. Les hommes de Dax, épuisés par les combats précédents, n’avancent qu’avec peine et certains ne peuvent quitter les tranchées. Mireau ordonne au Capitaine Rous-seau de tirer sur ses propres troupes. Rousseau refuse. Pendant ce temps l’attaque échoue. Mireau convainc Broulard que la discipline exige un sacrifice : un homme sera choisi dans chacune des trois compagnies et passera en conseil de guerre ; le Colonel Dax sera leur défenseur. Le procureur Saint-Auban fait condamner à mort Férol, Arnaud et Paris. Dax tente de sauver ses hommes en révé-lant à Broulard l’ordre du Capitaine Rousseau. Broulard n’en tient pas compte et les trois soldats sont exécutés à l’aube. Broulard révèle alors son plan : une enquête sera ouverte sur Mireau et il propose son poste à Dax. Celui-ci refuse et rejoint ses hommes qui écoutent une chanteuse allemande.