La Petite Prairie aux bouleaux

Marceline Loridan-Ivens

France/Allemagne/Pologne — fiction — 2003 — 1h30 — 35mm — couleur

Scénario Marceline Loridan-Ivens, Jeanne Moreau, Elisabeth D. Prasetyo, Jean-Pierre Sergent Image Emmanuel Machuel Montage Catherine Quesemand Son Paul Lainé Production Mascaret films, Ciné Valse, Capi Films, P’Artisan Filmproduktion, Heritage Films Source Tamasa Distribution Interprétation

Anouk Aimée (Myriam) August Diehl (Oskar) Zbigniew Zamachowski (Gutek) Monique Couturier (Rachel) Nathalie Nerval (une femme hongroise) Marilu Marini (Suzanne) Claire Maurier (Ginette) Elise Otzenberger (Sarah)

De retour à Paris après cinquante années d’absence, Myriam, cinéaste et grand reporter, retrouve quelques compagnes de captivité, survivantes comme elle de Birkenau. Son père, lui, n’est jamais revenu d’Auschwitz. Myriam accepte de retourner à Birkenau se confronter à ses souvenirs.

« C’est une fiction à maturation lente, aux acteurs parfaits, Anouk Aimée (Myriam) d’abord. Projection idéale de Marceline, la comédienne porte à incandescence le cri “Je suis vivante“ que la cinéaste lui fait lancer sur l’espace muet de ce qui fut un camp de la mort. L’enjeu du film est la vérité d’une mémoire que le “devoir“ ne contraint pas. » Françoise Audé, Positif, novembre 2003