Les Ombres du vent

Bahman Farmanara

1978 — Iran — 35 mm — couleurs — 104 mn — V.O.S.T.F.

Titre original Saiehaiem bolan de bad Scénario Houshang Golshiri, Bahman Farmanara, tiré de l’oeuvre de Houshang Golshiri « Le premier innocent » Musique Ahmad Pejman Production Bahman Farmanara Interprétation

Faramarz Gharibian, Said Nikpour, Hossein Kasbian, Atash Khayer, Fereidoun Yousefi, Malihe Nazari

Un épouvantail est fabriqué dans un village. Le temps passe et l’épouvantail dicte sa loi au village. Abdullah, le chauffeur et Mohamed, l’instituteur, sont les seules personnes au village qui voient l’épouvantail tel qu’il est : un morceau de bois. Abdullah suggère de détruire l’épouvantail une bonne fois pour toutes. Mais Mohamed, l’instituteur, hésite. Une nuit, Abdullah part combattre l’épouvantail. Ce dernier tue le chauffeur. La peur s’installe dans le village. Désormais seul, Mohamed, l’instituteur, décide de défier l’épouvantail, en continuant la lutte contre le pouvoir absolu. Ceux qui découvrent l’origine du vent ne craignent plus « les grandes ombres du vent ». (Quinzaine des Réalisateurs, Cannes 1979)