Le Nageur

Irakli Kvirikadze

35 mm — couleurs — 74 mn — 1982

Titre original Plovec Scénario Irakli Kvirikadze Images Gouram Tougouchi Production Grouzia film (Tbilissi) Interprétation

Irakli Kvirikadze (le réalisateur), Nana Djordjadze (son assistante), Elgoudja Bourdouli (Dormichkhan), Rouslan Mikaberidze (Domenti), Baddour Tsouladze (Anion), Nana Kvatchantiradze (Lala), Gouram Pirtskhalava

A Batoumi, port géorgien de la mer Noire, on tourne un film sur un nageur exceptionnel, Dormichkhan, chef des services de sauvetage de la ville, qui battit avant la révolution le record de natation de l’époque, la traversée de la Manche, tenu par un Anglais. Mais personne ne voulut croire à cet exploit et Dormichkhan se suicida. Son fils, Domenti, tente dans les années 30 de relever le défi de son père, mais il est dénoncé à la police par son rival Odyssée, qui le fait disparaître. Anton, pâle descendant d’une lignée de « héros », assiste au tournage mais ne manifeste nullement le désir d’imiter son père et son grand-père.